Lingua   

Commune, espoir du monde

Eugène Bizeau
Lingua: Francese



Aux premiers jours d’un printemps sombre
Où les canons crachaient du feu,
Se sont levés des gueux sans nombre
Qui ne voulaient ni roi ni dieu…

Ils ont lutté contre Versailles
Dont les obus criblaient Paris,
Puis sont morts sous la mitraille,
Assassinés par des bandits !

Commune, espoir du monde,
Sous les toits des faubourgs,
Plus forte et plus féconde
Tu renaîtras un jour !
Plus forte et plus féconde
Tu renaîtras un jour !

Petits enfants, vieillards et femmes,
Combien sont-ils de massacrés
Dont nous sentons frémir les âmes
Devant le Mur des Fédérés ?

Au pays noir des spectres blêmes,
Martyrs sans nom, combien sont-ils,
Ceux dont le sang rougit l’emblème
Qui fit trembler leurs bourreaux vils ?

Commune, espoir du monde,
Sous les toits des faubourgs,
Plus forte et plus féconde
Tu renaîtras un jour !
Plus forte et plus féconde
Tu renaîtras un jour !

Malgré les soirs d’âpre infortune,
Les trahisons et les rancoeurs,
Le souvenir de la Commune
Reste vivant dans tous les coeurs

Salut, Commune ! Enfant martyre
Des grands lutteurs des temps passés ;
Et que maudits soient les vampires
Pour tout le sang qu’ils ont versé !

Commune, espoir du monde,
Sous les toits des faubourgs,
Plus forte et plus féconde
Tu renaîtras un jour !
Plus forte et plus féconde
Tu renaîtras un jour !


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org