Lingua   

Interview

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Q : Professeur, votre âge, dites-moi ?
R : Trente-trois ans.
Q : Quelle coïncidence et vous êtes né où, dites-moi ?
R : Ici. Dans la ville de K.
Q : Dites-moi, Professeur, vous enseignez quoi ?
R : Le dessin et la gym à des jeunes gens.
Q : Où çà ? Dites-moi ? 
R : À l'école supérieure de la ville de K. 
Q : C'est un établissement important.
R : Oui, il y a beaucoup d'étudiants.
Q : Et vous y êtes depuis longtemps ?
R : Il y a déjà quelques ans.
Q : Vous marchez au plafond, je crois...
R : Ça m'est arrivé. Oui.
Q : Plusieurs fois ?
R : Plus d'une fois, oui.
Q : Au plafond, vous ne faites que marcher ?
R : Non, non, je me couche et je m'assieds aussi.
Q : C'est un miracle, vous pensez ?
R : Pas du tout. C'est juste une question de volonté.
Q : Alors, moi aussi, je pourrais faire ça ?
R : Certainement. Avec beaucoup de volonté.
Q : Une petite démonstration rien que pour moi ?
R : Pourquoi pas ? Écartez-vous de là !
Q : Vous êtes à cinq mètres du sol, professeur...
R : Les pieds en l'air, la tête en bas
Q : Et le record du monde de saut en hauteur ?
R : Battu, archi-battu et je ferai mieux la prochaine fois
Q : Mais c'est la fin du sport, professeur
R : Je n'avais jamais pensé à ça.
Q : La fin du sport, professeur, la fin du sport, la fin du sport
R : La fin du sport, savez-vous pourquoi ?
Q : Je n'en sais rien, mais professeur, dites-le-moi :
R : Comme la loi, battu une fois, un record... n'est plus un record.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org