Lingua   

Le Ramasseur d'Olives

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Les palourdes se pêchent avec les pieds
Mon métier ? Mon métier ?
Faut-il avoir un métier ?
Le propriétaire des terres se dit cultivateur...
Moi, je ne suis pas de la race des patrons
Ni de celle des serviteurs
Je vis libre et sans profession

Fait chaud, buvez un coup
Buvez à ma fiasque, faut pas vous gêner
Vous êtes vraiment délicat, juste un coup
N'hésitez pas, moi, je bois à votre santé !
Mon père disait jusqu'à tant qu'il s'en aille
Le monde est plein de canailles
Buvez à ma fiasque, faut pas vous gêner !

Si tu veux manger, mon enfant
N'attends pas ton pain des autres
Surtout de ceux qui en ont tant
Qu'ils le jettent aux chiens des autres.
Méfie-toi spécialement des prêtres
Et des porteurs d'uniforme
À la place du cœur, ils ont des croix et des grades.

Moi, c'était plutôt l’école qui ne m'aimait pas
Quand j'étais jeune, il y avait le docteur Nicola
Le chef de la milice, il voulait faire de moi un soldat
Je lui ai dit où aller : lui, Mussolini et le roi
Je l'ai laissé à terre comme mort
Il n'y avait plus de Docteur Nicola
Et je suis parti sans remords.

On m'a jugé fou ; c'était mon seul tort.
Et depuis lors, Monsieur, depuis lors,
Même après qu'on ait saigné le gros porc
À la ville, il n'y avait plus de travail pour moi
Comprenez-vous, ils m'ont mis dehors
De leur monde qui ne va pas
Faut le refaire le monde et de haut en bas.

Pour vivre, je suis venu ici
J'ai fait mille métiers
J'ai fait paître les cochons et les brebis
J'ai pioché, j'ai ramé, j'ai balayé
Un métier ? Un métier ?
C'est quoi un métier ?
Les palourdes se pêchent avec les pieds.

Je suis ramasseur d'olives
Un métier pas bien compliqué
Un sac, un drap et une canne
Avec la canne, on frappe l'olivier
Les olives tombent sur le drap
On met les olives dans le sac et on s'en va.
Faut juste regarder où on met les pieds !

Fait chaud, buvez un coup
Buvez à ma fiasque, faut pas vous gêner
Vous êtes vraiment délicat, juste un coup
N'hésitez pas, moi, je bois à votre santé !
Faut-il avoir un métier ?
Venez une nuit, je vous montrerai...
Les palourdes se pêchent avec les pieds.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org