Lingua   

Birgit Treuhand, liquidator

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



J'ai beau être une femme
Rien ne peut m'entamer
Je suis dure comme l'acier
Je suis brillante comme la flamme

J'aime voir le soleil se coucher
Sur les bords de l'Elbe, l'été
J'envie les vagues et les flots
Quand je vois passer les bateaux
L'eau au ras de la ligne
Qui vont et viennent
De la mer à Hambourg
Et retour

Ils m'appellent Treuhand maintenant
C'est papa qui serait content
Lui qui était banquier et qui a fini
Failli
Moi, je ne cours aucun danger
Aucune enquête ne peut m'entamer
Secret d'État sur tous mes dossiers
Privatisation, vitesse, opacité

Vite, vite, vite, la course est lancée
Faut tout liquider d'ici la fin de l'année
On paye à la prime, sans discuter
Je vends un peuple entier

Certains trouvent ça indécent
J'encaisse des milles et des cents
J'achète les investisseurs à crédit
Les mafieux de tous les pays se sont unis
Aigrefins, affairistes de l'Ouest se sont servis
Après, ni vu ni connu, c'est fini

Deux cent septante milliards envolés
En somptueuses affaires un peu partout.
J'ai dit envolés... On ne sait pas où.
Secret d'État. Faut pas chercher.

Et cette exposition universelle, parlez m'en
Avec les billets subventionnés
On a réussi à perdre des milliards
C'était du grand art
Des milliards encore une fois
Tout ça grâce à moi, à moi, à moi

J'ai beau être une femme
Rien ne peut m'entamer
Je suis dure comme l'acier
Je suis brillante comme la flamme

J'aime voir le soleil se coucher
Sur les bords de l'Elbe, l'été
J'envie les vagues et les flots
Quand je vois passer les bateaux
L'eau au ras de la ligne
Qui vont et viennent
De la mer à Hambourg
Et retour


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org