Language   

L'autoroute des Teutons

Marco Valdo M.I.
Language: French



Papa et moi, on était tous deux de la Teutonia
Lui, il y était depuis plus longtemps que moi
Ainsi, on était des Teutons tous les deux
Médecins de père en fils, on ne peut mieux.
On m'avait adjoint au Docteur Brösing, un autre Teuton
Au service médical des autoroutes en béton.
Par milliers les ex-chômeurs devaient y travailler
Aux autoroutes : bouffe merdique, salaire de famine.
Ils y perdaient la santé à tant pelleter.
Le Docteur Brösing et moi, on distillait de la médecine.
Pendant que l'autoroute Francfort-Darmstadt filait tout droit
« Arbeit macht frei » dans un lager à ciel ouvert
Tout à la main, tout à la pelle, un train d'enfer
Dans le camp où ils crevaient ces gens-là
On travaillait dans la joie pour le Führer
Les dos craquaient comme des pierres
L'infirmerie débordait de toutes parts
Le Docteur Brösing et moi, on soignait sans y croire
Le mal des terrassiers, le mal de pelle
D'une autoroute toute à la main, toute à la pelle
Sur le chantier, par milliers, les ouvriers passaient
Leur stock était inépuisable... Peu importe, s'ils mourraient
Le 19 mai, ce fut une inauguration mémorable
Sous la grêle, sous la pluie, une fanfare jouait imperturbable
La Badenweiler Marsch de Georg Fürst, un air admirable
Le Führer debout dans sa Mercedes décapotable
Aux anges, hiératique, figé, hypnotisé
Raide comme un piquet, bras tendu, bras plié
Le Führer debout dans sa Mercedes décapotable
Marche impériale devant cent mille invités
Saluait la voie royale du Reich de Mille Ans
Raide comme un piquet, bras tendu, bras plié
En tête, sous la grêle, sous la pluie,
Dans la Mercedes noire, le Führer triomphant
Ensuite, le cortège des voitures, sous la grêle, sous la pluie
Puis, le Docteur Brösing dans sa Grenouille
Enfin, la fanfare, jouant la Badenweiler Marsch dans la berdouille.
Sur l'autoroute toute à la main, toute à la pelle
Sur le chantier, par milliers, les ouvriers trépassaient
Du mal des terrassiers, du mal de pelle
Leur stock était inépuisable... Peu importe, s'ils mourraient
Épuisés, cassés, sous la grêle, sous la pluie...
De Francfort à Darmstadt, une autoroute toute en béton
File tout droit, sous la grêle, sous la pluie,
C'est l'autoroute des Teutons.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org