Language   

Mademoiselle Ilse

Marco Valdo M.I.
Language: French



Cher Peter Panter, écrit Ilse
Je suis votre « Mam 'selle Piesenwang »
En vérité, je m'appelle Ilse
Et pas du tout Piesenwang
Ilse, Ilse Lepinski
Et n'allez pas croire...j'ai un ami
Mais il est assez tolérant.
Il m'a fait lire vos trucs marrants
Et c'est vrai, on a bien ri
Malheureusement, je n'ai pas tout compris,
Sauf que parfois, vous êtes méchant.
Mais on m'a dit que vous êtes très séduisant.

Mademoiselle Ilse
Je vous jure que je ne suis pas si méchant
Croyez-moi, Mademoiselle Ilse
J'ai essayé pendant trois ans
D'échapper à la guerre par tous les moyens
Pour ne pas tuer d'autres humains
Pour ne pas être fusillé
Ou crever bêtement à l'étranger
Beaucoup en firent autant.
C'étaient pourtant de bons Allemands
Un jour, on m' a donné un fusil
Je l'ai posé là et je suis parti.

Vous savez, mon cher Tiger
J'aime vous appeler Panter ou Tiger
Ça me trouble beaucoup
Mais pour la danse, vous n'y êtes pas du tout
Avec une robe jaune au dessus du genou.
Je danse un truc terrible, un charleston,
Des ondes, on tremble, quelle sensation !
Ça monte du bas et ça vous envahit tout
Si vous venez, je vous montrerai.
Et j'ai dans ma petite boîte, quelque chose
Un de ces bonbons, qui rend tout chose
Si vous voulez, je vous en ferai goûter.


Chère Mademoiselle Ilse, j'aimerais bien
Mais avant tout, il nous faut sortir du pétrin
Dans lequel les militaires nous ont fourrés.
Quatre années de massacres, c'est assez
Ils peignent des croix gammées sur nos maisons
Ils font ces saletés-là pour que nous partions
Le meurtre politique est organisé
Le dol, le vol, l'assassinat sont exemptés
Les tribunaux ont peur et la justice suit.
Condamnations légères, non-lieux et sursis,
Ni les Balkans, ni l'Argentine, ni le Pérou
Ne supporteraient d'être comparés à nous.


Cher Monsieur Kaspar Hauser,
Je sais bien que vous êtes Tucholsky
Que vous êtes juif et plutôt fier
Moi aussi, mon nom finit par ski.
Je suis une personne bien ordinaire
Je vends des chaussures chez Leiser,
Au rayon messieurs, je m'y plais bien
Et puis, j'aime les gros, ils dansent bien
C'est tout au fond du magasin. Venez samedi
Je vous ennuierai pas, c'est promis
Je vous attendrai, on ira danser.
Mon ami est parti, j'ai toute la soirée.


Chère Mademoiselle Lepinski,
Oui, j'ai dit que « Les soldats sont des assassins »
C'est normal, sur ordre, ils tuent des humains
Et nous ne pouvons quand même pas dire oui
À un peuple qui pourrait commettre à nouveau le pire
Refaire un Reich, revouloir un Empire
À un pays où le groupe écrase l'individu
Où les tueurs se promènent tout nus
Portent des casques d'acier et font de la gymnastique.
Rassurez-vous, je ne parlerai pas de politique
Je viendrai samedi au rayon hommes chez Leiser
Nous irons boire, manger et danser chez Walter.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org