Language   

Margot au chômage

Marco Valdo M.I.
Language: French



Margoton la jeune chômeuse
Trouvant dans le journal un emploi
Pour une jeune travailleuse
S'informa
On entrouvre sa collerette
Et on sort un peu son sein
C'était tout ce qu'elle avait pauvrette
Comme destin.
Au bureau des intérimaires
On la questionna tout de go
Émue, Margot se laissa faire
Pauvre Margot
Un patron passant à la ronde
Trouvant la chômeuse à son goût
L'engagea en noir avant tout le monde
Et l'on vint de partout

Pour voir Margot dégrafer son corsage
Pour garder son petit emploi
Tous les patrons, tous les patrons du village
Étaient là, la la la la la la
Étaient là, la la la la la
Et Margot qu'était simple et très sage
Présumait que c'était pour offrir un emploi
Que tous les patrons, tous les patrons du village
Étaient là, la la la la la la
Étaient là, la la la la la

Le maître de forges et ses moustaches
Les directeurs, les épiciers, les bougnats
Négligeaient carrément leur tâche
Pour voir ça
Le contrôleur d'ordinaire si spépieux
Aux chômeurs ne réclamait plus
Les lettres que personne au reste
N'aurait lues
Pour voir ça, sans que Dieu leur pardonne
Les évêques au beau milieu
Des offices abandonnent
Le saint Lieu
Les marchands d'armes, même les marchands d'armes
Qui sont par nature si salauds
Se laissaient toucher par les charmes
Du joli tableau

Quand Margot dégrafait son corsage
Pour pouvoir dégotter un emploi
Tous les patrons, tous les patrons du village
Étaient là, la la la la la la
Étaient là, la la la la la
Et Margot qu'était simple et très sage
Présumait que c'était pour lui offrir un emploi
Que tous les patrons, tous les patrons du village
Étaient là, la la la la la la
Étaient là, la la la la la

Mais les autres patrons de la commune
Jaloux du succès de leur concurrent
Accumulèrent la rancune
Patiemment
Puis un jour ivres de colère
Belle bande de faux jetons
Lâchement, ils dénoncèrent
Margoton
La chômeuse après bien des larmes
Pour se consoler s'en alla à Paris
Et y dévoila encore plus ses charmes
Qu'au pays
Le temps passa sur les mémoires
On oublia l'évènement
Seuls des vieux racontent encore
À leurs petits enfants

Quand Margot dégrafait son corsage
Pour pouvoir dégotter un emploi
Tous les patrons, tous les patrons du village
Étaient là, la la la la la la
Étaient là, la la la la la
Et Margot qu'était simple et très sage
Présumait que c'était pour lui offrir un emploi
Que tous les patrons, tous les patrons du village
Étaient là, la la la la la la
Étaient là, la la la la la


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org