Lingua   

'sti Messieurs

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Qui sont donc ces messieurs,
Ces hommes impeccables et fiers d'eux ?
Ces étranges personnages agitent mes rêves
Ils traversent les gares, les places
On part pour un lieu incertain, comme Trêves
Dans un wagon de troisième classe,
Un vieux wagon à couloir central.
Bondé des voyageurs du matin.
Je descends acheter un journal
En revenant, mon linge est parti avec le train.
Dans ce jardinet semi-oriental,
Parmi les bustes de marbres rares
Polis par les tailleurs de Carrare
Au crépuscule qui descend sur l'eau,
Le soleil bas rend difficile de trouver
Des ombrages où mettre la blancheur rugueuse de mes tableaux.
De grandes peintures d'arbres secs et de rochers.
Dans cette nuit trop sombre, çà chuchote tout là-bas
Que font donc ces messieurs,
Rassemblés dans leurs auberges "All'Isoletta",
Ces hommes impeccables et fiers d'eux,
Qui contournent et transgressent toute loi,
Avec l'arrogance et l'astuce de ceux
Qu'on trouve dans les villas de rivages lumineux
Dans les gares, dans les aéroports, aux commandes de l'État ?
On les retrouve plastronnant dans les villes.
Cupides, complices et serviles,
Certains journalistes, certains avocats,
Pour ces pourritures terrestres se courbent bien bas.
Ils en adoptent le langage, obscur, allusif, mielleux.
Leurs mots gargouillent visqueux comme la poix au feu,
Avec de grosses bulles opaques, ils disent leurs n'importe quoi.
Qui sont donc ces messieurs,
Dans les gares, dans les aéroports, aux commandes de l'État,
Ces hommes impeccables et fiers d'eux ?


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org