Lingua   

Pourquoi l'on chante

Le Cahier du Soldat Hector Mandrillon
Lingua: Francese



Quand nous faisons une marche militaire,
Le sac au dos, souvent l’estomac creux,
En chœur l’on chante une marche guerrière
Et les croquants s’écrient qu’ils sont heureux.
Oui: nous gueulons pour soulager notre âme
Pour oublier c’qu’on nous fait supporter.
Mais quand on pense aux parents, à sa femme,
On chante toujours, mais pour ne pas pleurer.

Quand nous faisons une marche militaire,
Le sac au dos et les pieds écorchés,
En chœur l’on chante une marche guerrière,
Par les badauds nous sommes acclamés.
Pour n’pas déplaire à notre capitaine
Bien que l’on souffre, l’on ose pas flancher;
Plus que les autre on gueule à perdre haleine,
On chante toujours, mais pour ne pas pleurer.

Quand nous faisons une marche militaire,
Et que la pluie nous mouille jusqu’au os
En chœur l’on chante Il pleut, il pleut, bergère,
Et les badauds s’écrient quel beau tableau;
Un rhume ce n’est rien, mais le fusil se rouille.
A peine rentrés, au lieu de s’faire sécher,
Pour astiquer, vivement faut qu’on s’dégrouille,
On chante toujours, mais pour ne pas pleurer.

Quand nous faisons une marche militaire,
Au mois de septembre, on entend les anciens:
Disent: Eh! Les bleus, pour nous c’est la dernière,
Alors ils chantent un refrain du pat’lin.
Le cœur meurtrit, les yeux remplis de larmes,
Nous les pauvr’s bleus on les écoutent chanter
Mais quand le lendemain, ils nous laissent au port d’armes
On chante toujours, mais pour ne pas pleurer.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org