Lingua   

A Cancelli

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Mon père était très clandestin
On ne sait pas comment ils l'ont eu lui aussi
Mon père, mon oncle, tout aussi bien
Et son voisin et ses amis, ainsi de suite à l'infini.
"Toi aussi, tu es des nôtres, toi aussi …"
Malgré tout, malgré le désespoir, malgré les maladies;
Finalement, ils sont sortis au soleil, libérés
Comme des escargots après la pluie.
Et ils se sont précipités sur les routes par milliers.
Avec un seul œil, d'un œil chinois
Ils ont regardé un monde plat
Ils ont regardé les choses
Une rose est une rose et pique, pique la rose
Avec un seul œil, médiéval
Ancien, cyclopéen, byzantin,
On vit à présent sur ce monde ovale
Sur la terre européenne avec ses confins
Ses mers et l'Océan autour.
Au-delà du plan et de la sphère
Le poète mendiant aveugle erre
Et conte des histoires d'amour.
Entre les barreaux des fenêtres de la prison,
Dans cet univers "a cancelli", on énonce énigmes et questions.
On chante pour passer le temps jusqu'à l'éveil
Quand l'esprit plus obscur encor
Roule de vagues pensées de mort
Qui effacent les écholalies du sommeil.
Forme discrète de la torture :
Le peintre en prison est interdit de peinture
La réalité est prisonnière de ces murs gris
Où le pinceau assoiffé de couleurs périt.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org