Lingua   

Le Radeau de Lampéduse

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Après Auschwitz et les grands massacres
Certaines valeurs, certains simulacres
Hier encore, indiscutables
Comme d'impérissables
Civilisations écroulées
S'enfoncent dans le silence.
Il n'en reste que des souvenances
De poussière sale auréolées.
Et les faits répètent et empirent
Les plus grandes exterminations.
Les bombardiers de l'Empire
Au gigantesque rayon d'action
Les chasseurs en Irak ou en Afghanistan
Les famines et les guerres d'Afrique
Aux mots freedom et democracy souvent
Donnent d'irrésistibles effets émétiques
Et comme la poussière immaculée,
Déclenchent la blanche allergie.
Et pendant ce temps-là, en Méditerranée,
Des barques à ras bord remplies,
De toutes parts submergées,
Sans timon ni voile ni quille,
Avec des pleurs et des hurlements
Rejouent sempiternellement
Le Radeau de la Méduse
Sur un canot au large de Lampéduse.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org