Language   

Matinées d'octobre

Marco Valdo M.I.
Language: French



De quoi étions-nous en train de rêver ?
Du monde vivant et bigarré
D'un vol, de la fuite dans le ciel,
De la mystification des fleurs artificielles,
Des roses d'un mai parfumé,
Des abeilles sur des néfliers,
De rires d'argent,
Courant dans des cheveux déliés,
De champs de blé agités par le vent,
De crinières dorées comme des seins.
Sous les nuées noires dans le ciel si blanc
Il pleuvait des arcs-en-ciel humides et sereins !
Dans ces matinées d'octobre, quand
Le soleil se levait sur les premières brumes...
Courses, bruits et chocs d'écume
Débarqué de quel monde, de quel village ?
De quelle mer de dunes desséchée,
faite d'étendues de sables désertées,
Vagues de lune accrochées au rivage ?

Ruisseaux courants,
Vents de printemps,
Campagne fleurie
Chèvre, qui t'a nourrie ?

Ces délicieuses anticipations
De jours et nuits de liberté
Sont des tentations de prisonniers,
De merveilleux frissons.
Une patrouille d'hommes noirs
espionne les alentours
de ce voyage à rebours.
Dans ce syllabaire de l'espoir
Fantastique et providentiel
Nous créons des formes habituelles
comme on attrape au miroir
les poissons de l'aquarium.
Icare court à travers le ciel
Premier parmi les hommes
À fuir par le haut le malheur
Chaque chose a une forme
Chaque forme une couleur
Comme toi dans l'histoire
Comme moi changent les heures
Quand les plus durs bourreaux
Sont des ondes de peur
qui se reflètent sur l'eau.

Ruisseaux courants,
Vents de printemps,
Campagne fleurie
Chèvre, qui t'a nourrie ?


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org