Juliette Gréco

Canzoni contro la guerra di Juliette Gréco
MusicBrainzMusicBrainz DiscogsDiscogs Francia Francia


Juliette GrécoJuliette Gréco, née le 7 février 1927 à Montpellier, est une chanteuse et actrice française.

En 1939, elle est petit rat à l'Opéra de Paris. Sa mère l'entraîne dans la résistance. Capturée, elle n'est pas déportée à cause de son jeune âge.

En 1945 elle découvre le bouillonnement intellectuel de la rive gauche et la vie politique à travers les Jeunesses communistes. Elle décroche quelques rôles au théâtre (Victor ou les Enfants au pouvoir en novembre 1946) et travaille sur une émission de radio consacrée à la poésie.

En 1949, elle participe à la réouverture du cabaret « Le Bœuf sur le toit » disposant d'un riche répertoire (de Jean-Paul Sartre à Boris Vian...). En 1950, elle reçoit le prix de la SACEM pour Je hais les dimanches. En 1952 elle part en tournée au Brésil et aux États-Unis dans la Revue « April in Paris ».

En 1954, elle chante à l'Olympia et rencontre son futur époux, le comédien Philippe Lemaire, sur le tournage du film de Jean-Pierre Melville Quand tu liras cette lettre. Mais, après la naissance de leur fille Laurence-Marie, ils divorcent en 1956.

Elle repart à New York et ses interprétations des plus grands auteurs français enthousiasment les américains. Hollywood la courtise. Elle rencontre le puissant producteur Darryl Zanuck sur le tournage du film Le Soleil se lève aussi d'Henry King (1957). Il devient son compagnon, malgré les différences d'âge et de tempérament. Elle tourne dans quelques unes de ses productions jusqu'en 1961 notamment sous la direction de John Huston et de Richard Fleischer avec Orson Welles comme partenaire dans Drame dans un miroir (1960).

De 1959 à 1963 elle se consacre à la chanson, découvre et fait découvrir de nouveaux talents : Serge Gainsbourg, Guy Béart et Léo Ferré.

En 1965, elle tient un rôle de premier plan dans le feuilleton télévisé Belphégor ou le Fantôme du Louvre et fera une tentative de suicide quelques temps plus tard.

En 1967, elle fait la connaissance de Michel Piccoli qui deviendra son mari. Ils se sépareront en 1977.

En 1968, elle inaugure la formule des concerts de 18 heures 30 au Théâtre de la Ville à Paris. Elle y interprète une de ses plus célèbres chansons, Déshabillez-moi.

À partir de 1975 Gérard Jouannest, son pianiste et accompagnateur depuis 1968, compose la musique de ses chansons. Elle l'épouse en 1989. Elle fait de nombreuses tournées à l'étranger et plus fréquemment en Allemagne et au Japon.

En mai 2001, elle fait un malaise cardiaque lors d'un concert à Montpellier.

Elle retrouve une fois de plus son public de l'Olympia en 2004 avant de continuer ses récitals en tournée.

Elle est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Le 10 mars 2007, les Victoires de la musique la couronnent d'une Victoire d'honneur pour toute sa carrière.

fr.wikipedia