Claude Vinci

Canzoni contro la guerra di Claude Vinci

Extrait du site http://www.lehall.com/consultez-l-hist... :

Claude Vinci, Claude Caillaud pour l’état civil, naît le 27 mai 1932 [...]
Le jour de ses vingt ans, il prend sa carte au Parti Communiste Français [...]
Claude Vinci vient à la chanson par le théâtre et par Yves Montand qui l’encourage et le parraine dans le milieu. Il chante alors dans les cabarets de la Rive Gauche de l’époque [...]
Mais la guerre le rattrape. Il est appelé en Algérie. Le 8 août 1956, il assiste impuissant au massacre par l’armée française des derniers habitants de Beni-Wegag, un douar de la wilaya de Bordj Bou Arréridj. Il déserte le soir même et rejoint le FLN en Algérie [...]
En mai 1963, il sort son premier album, Claude Vinci chante Paul Éluard, orchestré par François Rauber.
Au printemps 1966, il publie un disque intitulé Chansons pour vivre, florilège de la chanson engagée du moment. Il y chante Boris Vian, Jean Ferrat, Luc Bérimont, Joël Holmès, ainsi que Louis Aragon, Maurice Fanon, Jules Lafforgue [...]
L’année suivante paraît Demain - Octobre. Claude Vinci y chante « Octobre » de Jean Dréjac et M. Philippe-Gérard, en hommage à la Révolution russe qui a eu lieu 50 ans auparavant [...]
En 1969, Claude Vinci sort deux albums Chansons de la grande patience 1 et 2, vingt chansons dont il signe la plupart des textes sur des musiques de Jean-Claude Petit. Mai 1968 marque de son empreinte ces chansons tout comme l’assassinat de Che Guevara [...]
Claude Vinci continue sa collaboration avec Jean-Claude Petit sur les albums Je revendique (1971), et Faire le point (1972). Il aborde les thèmes de la guerre, de la contestation et réorchestre ses interprétations des poèmes d’Eluard [...]
En dehors de Paul Eluard, Louis Aragon, Anne Sylvestre et de Jean Ferrat, Claude Vinci a également chanté, sur scène cette fois, Serge Gainsbourg, Georges Brassens et Barbara [...]
Militant sur tous les fronts, il exerça de nombreuses responsabilités au SFA-CGT (syndicat des artistes). Claude Vinci, « auteur, chanteur, déserteur », comme il se présentait lui-même, est décédé le 7 mars 2012, presque deux années jour pour jour après son ami Jean Ferrat.