Lingua   

Menace-les tous

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

La Lune à Bascule
(Marco Valdo M.I.)
Rêve de çà
(Marco Valdo M.I.)
Quatre hommes dans un champ
(Marco Valdo M.I.)


[2008]
Paroles et musique par Marco Valdo M.I.
Testo e musica di Marco Valdo M.I.

Pour ceux qui connaissent les chansons de Georges Brassens, cette chanson aura des airs de ressemblance avec « Embrasse-les tous ! » et ils ne se tromperont pas. Cette canzone est une parodie. Elle utilise la structure d' Embrasse-les tous !, chanson qui s'adresse à une jeune personne à la recherche de l'amour parmi de multiples amoureux: Massacre-les tous ! raconte en fait, le désamour que le monde entier (ou presque) ressent vis-à-vis des Zétazunis d'Amérique. Précisons cependant : vis-à-vis de l'État et de la nation, pas vis-à-vis de tous ses habitants ou ressortissants. Il y a de nombreux citoyens étazuniens dignes de respect et même, de la plus courtoise sympathie. Il est d'ailleurs malheureux que ces gens-là doivent subir les séquelles de cette mauvaise réputation, de cette répulsion instinctive que l'on ressent face au pays d'où ils viennent.
Mais la nation étazunienne en tant que telle, cet Impero qui prétend dominer le monde est proprement imbuvable et immonde. C'est elle qui est tant détestée au travers du monde pour son impérialisme, pour son arrogance, pour son avidité, pour sa boulimie, pour son obésité, pour sa cupidité, pour sa suffisance, pour immoralité, pour sa lâcheté, pour son indécence, pour son soutien sans faille au capital, pour sa propagande mensongère où il est question de liberté afin de soutenir les pires dictatures, pour son habitude d'envahir les pays étrangers et de massacrer leurs populations, pour l'exploitation de l'Amérique latine, pour la colonisation de l'Europe (au travers de l'OTAN) qu'ils mènent depuis plus de soixante ans avec la complicité des dirigeants locaux ... On n'en finirait pas d'énoncer les griefs à leur égard. De toute façon, ce qu'on en dit, ils s'en foutent complètement.
Mais peu à peu : un peu hier, mais plus demain... Les peuples, les gens, les simples gens du monde entier diront tranquillement : Résistance ! Et l'Empire s'écroulera.

Ora e sempre : Resistenza !
Ainsi parlait Marco Valdo M.I.
Tu es de ceux qui tuent partout où ils passent,
Tu lances tes bombes sur toutes les races,
Faut se lever de bon matin
Pour trouver un peuple qui aime l' Américain.
Ton monde libre est proprement immonde
Cœur d'artichaut, tu jettes une bombe à tout le monde,
Jamais, de mémoire d'homme, tu n'avais été
Autant détesté.

Des Serbes aux Croates, en passant par les Macédoniens,
Menace-les tous,
Menace-les tous,
Dieu reconnaîtra les siens!
Passe-les tous par tes charmes,
Passe-les tous par tes armes,
Jusqu'à ce que ces terroristes, les bras en croix,
Tournent de l'œil dans tes bras,
Des Iraniens aux Afghans en allant jusqu'aux Palestiniens,
Massacre-les tous,
Massacre-les tous,
Dieu reconnaîtra les siens!

Jusqu'à ce qu'horreur s'ensuive,
Qu'à leurs cœurs une plaie vive,
Les plus touchés par tes coups
Demandent grâce à genoux.

En attendant les bombes qui feront mouche,
Les bombes que tu verses comme une douche,
En attendant malgré toutes tes alliances
Grandit la résistance.

En attendant que le peuple humain ne t'apporte
La défaite derrière laquelle on condamnera ta porte
En marquant dessus "Fermé jusqu'à la fin des temps
Pour cause d'OTAN"...

Des Cubains aux Boliviens, en passant par les Vénézueliens,
Menace-les tous,
Menace-les tous,
Dieu reconnaîtra les siens!
Passe-les tous par tes charmes,
Passe-les tous par tes armes,
Jusqu'à ce que ces terroristes, les bras en croix,
Tournent de l'œil dans tes bras,
Des Irakiens aux Russes en allant jusqu'aux Amérindiens,
Massacre-les tous,
Massacre-les tous,
Dieu reconnaîtra les siens!

Alors toutes tes guerres, tes terreurs,
Tes assassinats, tes erreurs,
Tes écarts, tes grands écarts,
Te seront tous comptés, car
Les peuples quand ça entre en résistance
C'est comme une seconde naissance,
Ça leur donne un cœur tout neuf,
Comme au sortir de leur œuf.

inviata da Marco Valdo M.I. - 5/1/2009 - 20:59


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org