Lingua   

Salvamort

Marco Valdo M.I.


Ti può interessare anche...

La loi des Héros
(Marco Valdo M.I.)
The Rich Man and the Poor Man
(Bob Miller)
Siamo tutti Pino Maniaci
(Fabrizio Varchetta)


Testo e musica di Marco Valdo M.I.
[Manovale Intellettuale]

Una bella canzone bilingue italo-francese dell'amico e collaboratore Marco Valdo M.I., che narra della vita e dell'assassinio del sindacalista siciliano Salvatore Carnevale da parte dei poteri mafiosi. A tale riguardo si veda anche il Lamentu pi la morti di Turiddu Carnivali di Ciccio Busacca.

Une belle chanson bilingue italo-française de notre ami et collaborateur Marco Valdo M.I., qui raconte l'histoire de la vie et de l'assassinat du syndicaliste sicilien Salvatore Carnevale par la mafia. A ce propos on renvoie aussi au Lamentu pi la morti di Turiddu Carnivali de Ciccio Busacca. [CCG/AWS Staff]]


Salvatore Carnevale [1923-1955].
Salvatore Carnevale [1923-1955].
Cette chanson relate la mort – l’assassinat d’un militant syndicaliste paysan de Sicile par la mafia, le 16 mai 1955 à Sciara.
La mère de Salvatore, Francesca Serio, a été la première femme dans l’histoire de l'Italie à porter la dénonciation d’un crime mafieux devant un tribunal public.
Le procès,qui en découla est lui aussi emblématique.
D'abord, les hommes de main, puis les carabiniers vinrent tenter de contraindre Francesca, cette femme seule à qui on venait de tuer son fils, à se taire, à passer sous silence ce meurtre.
Elle refusa, elle réclama justice pour Salvatore assassiné.
Prévu à Palerme, le procès fut renvoyé sur le continent. Depuis, c'est devenu une habitude.
Elle persista dans son obstinée revendication de justice.
Le procès eut lieu. Les avocats des parties ne sont pas des inconnus.

Pour porter la voix de la justice, la voix de Salvatore assassiné, il y avait Sandro Pertini.
Pour défendre les assassins, il y avait Giovanni Leone.
Tous deux furent des emblèmes des deux Italies, tous deux furent par la suite et successivement Présidents de la République.
Leone, issu de la Démocratie Chrétienne, dut démissionner de son mandat de Président pour corruption.
Son successeur, Sandro Pertini fut un Président respectable, respecté et d'une haute tenue morale.
Les deux Italies qui s'affrontent encore toujours.

Encore aujourd'hui, les femmes de Sicile qui – comme Laetizia Battaglia – affrontent la mafia, se regroupent pour combattre « cosa loro », pour crever les yeux de la pieuvre, se réclament de cette mère courage.
Carlo Levi l’a soutenue et a raconté cette histoire dans son livre « Le parole sono pietre » - « Les paroles sont des pierres ».
C’est un texte central dans l’œuvre de Carlo Levi.

Francesca Serio avec Carlo Levi
Francesca Serio avec Carlo Levi

C'est encore une de ces canzones en deux langues et dont l'auteur espère qu'elles pourront être chantées dans les deux langues le plus souvent possible. Rien n'empêche évidemment de ne chanter qu'en français ou qu'en italien.

Pour rappel, l’ensemble des chansons lévianes veulent montrer le caractère poétique de l’écriture et de la pensée de Carlo Levi et ont vocation à être mises en musique et en scène et chantées.

Pour les amis de langue française, voici une brève biographie de Salvatore Carnevale :

Salvatore "Turi" Carnevale (Galatti Mamertino 23 septembre 1923 – Sciara, 16 mai 1955) - syndicaliste italien.
Ouvrier agricole et syndicaliste socialiste de Sciara (PA) de 32 ans, il fut assassiné le 16 mai 1955 à l'aube tandis qu'il se rendait à son travail dans une carrière de pierres appartenant à l'entreprise Lambertini.
Les tueurs l'assassinèrent sur le chemin muletier des « Cozze secche ».
Carnevale avait donné beaucoup de fil à retordre aux propriétaires terriens pour défendre les droits des travailleurs agricoles.
En 1951, il avait fondé la section socialiste de Sciara et il avait organisé la Camera del Lavoro.
En 1952, il avait revendiqué le partage des produits de la terre pour les paysans et il avait organisé avec les paysans l'occupation symbolique des terres de Giardinaccio, appartenant à la princesse Notarbartolo. Il fut arrêté et sorti de prison, il se réfugia en Toscane pour deux ans, où il découvrit une culture des droits des travailleurs plus forte et plus radicale.
En août 1954, il rentre en Sicile, où il transpose dans les luttes paysannes son expérience acquise dans le Nord.
Trois jours avant d'être assassiné, il avait obtenu pour ses camarades le paiement des salaires en retard et le respect de la journée de 8 heures.
Ont été accusés de son assassinat : Giorgio Panzeca, Antonio Mangiafredda et Luigi Tardibuono, l'intendant de la princesse Notarbartolo.
En première instance, les accusés furent condamnés à la prison à vie. En appel et en Cassation, défendus par Giovanni Leone, les trois accusés furent acquittés.
Io non l’ho conosciuto
Non l’ho visto
Quando era vivo
Quassù a Sciara
Paese di Sicilia
Sindacalista
Nelle sue riunioni contadine
Io non l’ho visto
Salvatore Carnevale
Aveva trentadue anni
Alto, bruno, scuro di pelle

Je ne l’ai pas connu
Ne l’ai pas vu
Quand il était vivant
Là-bas à Sciara
Village de Sicile
Syndicaliste
Dans ses réunions paysannes
Je ne l’ai pas vu
Salvatore Carnevale
Il avait trente-deux ans
Grand, brun, à la peau sombre

Aveva trentadue anni
Alto, bruno, scuro di pelle
Nero di occhi
Nero di capelli
Pieno di fuoco
Pieno di energia
Deciso, violento, estremo
Molto equilibrato
Un vero capo
Contadino
Salvatore Carnevale
Aveva trentadue anni
Alto, bruno, scuro di pelle

Il avait trente-deux ans
Grand, brun, à la peau sombre
Noir d’yeux
Noir de cheveux
Plein de feu
Plein d’énergie
Décidé, violent, extrême
Très équilibré
Un vrai chef
Paysan
Salvatore Carnevale
Il avait trente-deux ans
Grand, brun, à la peau sombre

Salvatore Carnevale
Era uno dei
Perche la lista è lunga
Dei contadini ammazzati
dalla mafia
Nella Sicilia
Infine ucciso
sul feudo
della principessa
Notarbartolo
Mentre andava
al lavoro
Salvatore Carnevale
Aveva trentadue anni
Alto, bruno, scuro di pelle

Salvatore Carnevale
Etait un des
Car la liste est longue
Des paysans assassinés
Par la mafia
En Sicile
Finalement tué
Dans le fief
De la princesse
Notarbortolo
Alors qu’il allait
Au travail
Salvatore Carnevale
Il avait trente-deux ans
Grand, brun, à la peau sombre

L’assassinato era firmato
Per sfigurare
Colpi al viso
Segno di spregio
Furto di galline
Per il banchetto
Rituale
L’assassinato era firmato
Simbologia di mafia
Furto di galline
Banchetto rituale
Tutto sarebbe finito
Nel silenzio
Come tutte le altre volte
Nessuno avrebbe
Parlato
Nessuno
Come tutte le altre volte
Un delitto privato
Per ragione
D’onore
D’interesse
Di vendetta
L’autorità avrebbe fatto
Le viste
Di indagare
Tutto sarebbe finito
Nel silenzio
Come tutte le altre volte

L’assassinat était signé
Pour défigurer
Des coups au visage
Signe de mépris
Vol de poules
Pour le banquet rituel
L’assassinat était signé
Symbologie mafieuse
Vol de poules
Banquet rituel
Tout aurait fini
Dans le silence
Comme toutes les autres fois
Personne n’aurait
Parlé
Personne
Comme toutes les autres fois
Un délit privé
Pour raison
D’honneur
D’intérêt
De vendetta
L’autorité aurait fait semblant
D’enquêter
Tout aurait fini
Dans le silence
Comme toutes les autres fois

Salvatore Carnevale
Aveva trentadue anni
Alto, bruno, scuro di pelle
L’assassinato era firmato
Simbologia di mafia
Furto di galline
Banchetto rituale
Tutto sarebbe finito
Nel silenzio
Come tutte le altre volte, ma
Francesca Serio
Francesca la sua madre
Ha denunciato
Esplicitamente
Al tribunale di Palermo
La mafia
Cinquant’anni fa
Francesca Serio
Francesca la sua madre
Ha denunciato
Esplicitamente
Al tribunale di Palermo
La mafia
Duramente
Con parole che erano pietre
Francesca, Salvatore
Veramente
Le parole sono pietre
Oggi ancora.

Salvatore Carnevale
Avait trente-deux ans
Grand, brun, à la peau sombre
L’assassinat était signé
Symbologie mafieuse
Vol de poules
Banquet rituel
Tout aurait fini
Dans le silence
Comme toutes les autres fois, mais
Francesca Serio
Francesca sa mère
A dénoncé
Explicitement
Au tribunal de Palerme
La mafia
Il y a cinquante ans déjà
Francesca sa mère
A dénoncé
Explicitement
Au tribunal de Palerme
La mafia
Durement
Avec des mots qui étaient des pierres
Francesca, Salvatore
Véritablement
Vos paroles sont des pierres
Aujourd’hui encore

Salvatore Carnevale
Aveva trentadue anni
Alto, bruno, scuro di pelle
L’assassinato era firmato
Furto di galline
Banchetto rituale
Francesca, Salvatore
Le parole sono pietre
Oggi ancora.

Salvatore Carnevale
Avait trente-deux ans
Grand, brun, à la peau sombre
L’assassinat était signé
Vol de poules
Banquet rituel
Francesca, Salvatore
Vos paroles sont des pierres
Aujourd’hui encore

inviata da Marco Valdo M.I. - 9/7/2008 - 22:10



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org