Lingua   

Chiusi dentro

Angelic Riot


Lingua: Italiano


Ti può interessare anche...

Delle vostre galere un giorno
(Alfredo Bandelli)
Las cárceles
(Elisa Serna)
Inevitabilmente (lettera dal carcere)
(Enrico Ruggeri)


Dall 'album. "..E non mi viene il ritornello 2005..."


Questa canzone, di denuncia al sistema carcerario italiano, è nata dopo una mia visita in carcere (al S. Vittore ), fortunatamente non come detenuto, in cui sono entrato in contatto con questa realtà. Non possiamo chiudere gli occhi per non vedere in che condizione si vive dentro. Il carcere non è a scopo punitivo ma rieducativo. Uno che esce da un carcere così non potrà mai migliorare ne essere aiutato, nemmeno se è lui stesso a volerlo.
Questa qui è Denuncia sociale
Misto di orgoglio E dignità
Occhi di giovani Ormai già morti
Dietro alle sbarre Restan nascosti
La gente fuori Non vuole vedere
Quel che c'è dentro Non voglion sapere

Ma chiusi dentro Dietro le sbarre
Sogni e speranze Che volano via
E per fuggire Non basta sognare
E vuoi dormire Per non pensare

Nel carcere Si entra rovinati
Si vive male Si esce consumati
Sei chiuso dentro Otto metri quadrati
Con 7 persone Sole come te
Sei chiuso dentro Ti senti da solo
La solitudine In mezzo al casino

Ma chiusi dentro Dietro le sbarre
Sogni e speranze Che volano via
E per fuggire Non basta sognare
E vuoi dormire Per non pensare

inviata da adriana - 12/7/2007 - 14:45


che piacere trovare la mia song sul sito...
l'ho caricata ora su megaupload. ve la potete scaricare a questo link visto che difficilmente la troverete da qualche altra parte

http://www.megaupload.com/?d=HX4OHMG3

kikko - 23/6/2011 - 21:12



Lingua: Francese

Version française – DEDANS – Marco Valdo M.I. – 2011
Chanson italienne - Chiusi dentro – Angelic Riot – 2005


Cette chanson de dénonciation du système carcéral italien est née après une visite en prison ( à San Vittore – Milan), – heureusement pas comme détenu – où je suis entré en contact avec cette réalité. Nous ne pouvons fermer les yeux pour ne pas voir dans quelles conditions on vit « dedans ». La prison n'est pas à but punitif, mais rééducatif. Quelqu'un qui sort d'une prison ainsi ne pourra jamais s'améliorer ni être aidé, même pas si il le veut lui-même.



Sans vouloir s'étendre trop, dit Marco Valdo M.I., on peut affirmer que c'est pareil dans tous les systèmes pénitentiaires du monde ou pire... En fait, tant que durera la Guerre de Cent Mille Ans, on ne pourra espérer réellement changer les choses, car en réalité, la prison, le système pénitentiaire n'entend pas jouer un rôle éducatif ou de réhabilitation des personnes... Son but fondamental est d'inspirer l'horreur, la peur et la terreur chez ceux qui d'une façon ou d'une autre mettent en cause ou en péril le système. Le système pénitentiaire est une arme de dissuasion , il est un instrument dans la lutte qui se déroule à l'échelle de la planète. Comprenons-nous bien : il y a des cas de violents, de violeurs, de tueurs... qu'il faudrait dans n'importe quelle société écarter de la vie sociale. Ce pourrait être la fonction d'un système pénitentiaire... C'est d'ailleurs ce que le système existant revendique comme fonction, mais elle cache autre chose cette justification. Elle dissimule la véritable fonction de ce système... Pour comprendre le vice caché, il suffit de poser la question suivante : quid des prisonniers politiques, quid de ceux qui sont en prison car ils sont rétifs aux règles de protection du système, qui les mettent en cause : tels le principe de la propriété, l'exploitation des hommes par certains, l'accaparement des biens et des ressources par certains... C'est une machine destinée à assurer le respect et la soumission au pouvoir...

Alors, voilà qui encore une fois nous rappelle à notre tâche : tissons le linceul de ce vieux monde pénitentiaire, policier, carcéral et cacochyme.


Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
DEDANS

Ceci est une dénonciation sociale
Mélange d'orgueil et de dignité
Des yeux des jeunes désormais déjà morts
Derrière les barreaux, ils restent cachés
Les gens dehors ne veulent pas voir
Ce qu'il y a dedans, ils ne veulent pas le savoir

Mais enfermés derrière les barreaux
Rêves et espoirs s'envolent
Et pour fuir il ne suffit pas de rêver
On veut dormir pour ne pas penser.

Dans la prison, on entre détruit
On vit mal, on sort cuit
On est enfermé dans huit mètres carrés
Avec sept autres personnes, seules elles aussi
Enfermé, on se sent seul
La solitude au milieu du désarroi.

Mais enfermés derrière les barreaux
Rêves et espoirs s'envolent
Et pour fuir il ne suffit pas de rêver
On veut dormir pour ne pas penser.

inviata da Marco Valdo M.I. - 25/6/2011 - 22:37



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org