Lingua   

Chasse au chômeur

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

La Chanson des Chômeurs
(Marco Valdo M.I.)
Mademoiselle Ilse
(Marco Valdo M.I.)
Lou Reed: Men of Good Fortune
(GLI EXTRA DELLE CCG / AWS EXTRAS / LES EXTRAS DES CCG)


[2009]
Paroles et musique de Marco Valdo M.I.
Chansonchôme wallonne de langue française
Parodie de « Chasse à l'enfant » - Jacques Prévert – 1945

On connaît le poète Jacques Prévert, poète et parolier qui s'engagea résolument aux près de chômeurs et des travailleurs. Prévert faisait partie du groupe Octobre et avec son complice Joseph Kosma, il écrivit une foultitude de chansons. Dont cette « Chasse à l'enfant », qu'Alessandro a eu la bonne idée de mettre dans les Canzoni contro la Guerra..

On ne peut douter, dit Marco Valdo M.I., que Jacques Prévert aurait donné – s'il avait encore été là, sa bénédiction à une chansonchôme qui stigmatise autant la chasse au chômeur que sa « Chasse à l'enfant » stigmatisait l'horrible déchaînement de 1934. Car cette chasse à l'enfant a réellement eu lieu. Tout comme se déchaîne actuellement – et depuis un certain temps déjà, sous la pression des tenants du libéralisme – une chasse aux chômeurs en Wallonie, comme dans le reste de l'Europe et du monde. Cette chasse aux chômeurs cause des ravages gigantesques et pernicieux; elle détruit non seulement le chômeur lui-même, mais sa famille, ses enfants, les générations futures et in fine, toute la société.

Mais il importe, dit Marco Valdo M.I., de replacer cette « chasse à l'homme » dans le contexte général de la Guerre de Cent Mille Ans que les riches mènent obstinément contre les pauvres. Dans cette guerre-là, il n'y a de répit qu'apparent. Quand les riches ne tuent pas directement à coups d'obus, de balles et de bombes; ils tuent à petits feux, doucement, tranquillement, ils écrasent, ils pressent jour après jour, tout au long de la vie... Ils tirent profit des hommes et de tout et augmentent ainsi tout le temps leur richesse en accroissant la pauvreté des autres.

La chasse aux chômeurs a comme but principal d'effrayer, de créer une tension de peur dans la société de sorte à rendre dociles, obéissants, conciliants l'immense peuple des hommes; en somme, c'est une méthode d'asservissement.

Et en cette affaire, il n'y a pas de milieu, pas de classe du milieu, pas de classe moyenne laquelle n'existe que si elle collabore à la domination, à la mise en œuvre de l'exploitation. Autrement dit que si elle se met du bon côté, du côté du manche... Que si elle prend le parti des riches contre les pauvres.

Marco Valdo M.I. dit : ce monde n'est pas vivable, il faut en faire un autre, il faut tisser une autre toile...

Comme les Canuts : « Nous tisserons le linceul du vieux monde... »

Ora e sempre : Resistenza !

Ainsi Parlait Marco Valdo M.I.
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chômeur !
Dans ma ville, il y a un métro
Partout, il y a des usines, des bureaux.

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chômeur !

Qu’est-ce c’est que ces hurleurs ?

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chômeur !

C’est la meute des contrôleurs
qui convoque les chômeurs

J'en ai assez de ces insultes, de ces emmerdements
De ces contrôles, de ces menaces, de ces sanctions tout le temps
Je suis chômeur, c'est un destin dément

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chômeur !

Maintenant, pour me sauver
J'ai dû accepter un contrat
Et je galope tout le mois
Pour chercher des emplois
Les contrôleurs, les rentiers, les patrons crient :

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chômeur !

C’est la meute des contrôleurs
qui fait la chasse aux chômeurs

Qu’est-ce que je rame dans la vie,
Toujours des documents, encore des avis
On me contrôle, on me détruit
Les patrons me désignent du doigt
Il faut m'obliger par contrat
À chercher, chercher un emploi.

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chômeur !

Je ne suis qu'un chômeur qu'on ennuie
On me convoque, on me poursuit

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chômeur !

Ils vont m'enlever mon droit et mes allocations

Dans la ville, il y a un métro
Partout, il y a des usines, des bureaux.

inviata da Marco Valdo M.I. - 12/5/2009 - 16:11



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org