Lingua   

La loi des Héros

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Nous les ânes
(Lucien Lane)
Mein Name ist Mensch
(Ton Steine Scherben)
Les Neiges du Vietnam et d'Irak
(Marco Valdo M.I.)


La loi des Héros
Canzone léviane – La Loi des Héros – Marco Valdo M.I. – 2009
Cycle du Cahier ligné – 9.

La loi des Héros est la neuvième canzone du cycle du Cahier ligné.

Dans ce long songe éveillé induit par la double opération aux yeux que le peintre et écrivain Carlo Levi avait dû subir en 1973, la pensée, le songe, le rêve parcourt toutes sortes de méandres. Mille images se bousculent et reviennent à la mémoire des scènes diverses aux sens souvent symboliques . Le rêve et la mémoire tournent autour de visions et d'histoires qui peuvent nettement être interprétées comme des paraboles.

On ne peut exclure la dimension hautement poétique de l'écriture léviane et Levi qui fut presque toute sa vie un peintre (durant soixante ans), c'est-à-dire un homme d'image et de couleur, mais d'image construite, d'image signifiante. La peinture était langage et l'écriture s'emplit de sons, de couleurs, d'odeurs, de sensations corporelles. Carlo Levi, la chose est certaine, rêvait en couleurs.

Pour en venir au sens de cette « Loi des Héros », ceux-là mêmes qui écrasent les autres de leur force, de leur jeunesse – vraie ou supposée – du mépris des forts pour ceux qui sont à terre, Carlo Levi – et d'autres aussi – l'a combattue dès sa prime jeunesse.

Sur l'Italie, dès le début des années 20, le ciel s'était assombri, le ciel était noir et des Héros - « Chevaux piaffants, guerriers et paladins de croisades » ; « Musculaire jeunesse piaffante / Étalons ardents d'Éros » - s'impatientaient d'aller bâtir l'empire gigantesque qu'on leur promettait.

Les athlètes de Lacédémone à Berlin,en passant par Rome, étaient la prémonition des guerriers ; la piste de course « humide, grasse, odorante, bestiale » annonçait des routes triomphantes et des peuples entiers foulés aux pieds des vainqueurs.

L'olympisme a toujours plu aux régimes forts; l'olympisme et ses affrontements annoncent d'autres compétitions et des affrontements plus musclés encore. « Les athlètes s'en sont allés / Dans le ciel des Héros. »

Les héros de ce genre sont des gens redoutables; ils vous passent par dessus emportés vers leur ciel noir.

Ainsi Parlait Marco Valdo M.I.
Musculaire jeunesse piaffante
Étalons ardents d'Éros
Les athlètes s'en sont allés
Dans le ciel des Héros.

Sèche, aride, intacte.
Sombre terre brun noirâtre,
Avec les lignes presque dorées.
Une piste de chevaux,
Humide, grasse, odorante, bestiale.
La piste olympique.
J’étais là, et basta,
Assis par terre entre les couloirs.
Le ciel était noir.
Les athlètes énormes, très grands.
Avec des jambes comme des tours.
Me passaient tout autour,
Indifférents, un peu méprisants.
Ils me dépassent, bandés de blanc,
Levant à peine la cuisse gauche.
Un nez et ses yeux arqués,
Me regarde par les fentes
Et me dit tout content :
«  Hello ! Je suis le fils d’un Pope.
Toi aussi tu es fils d’un Pope
Tu me ressembles.
Nous sommes des frères. »

Chevaux piaffants, guerriers et paladins
De croisades inconnues au somptueux destin
Lèvent le sable de leurs sabots.
Au milieu d’eux, un peu méprisable.
Chose étrangère, négligeable,
Pour eux, je suis le nabot.
L' herbe écrasée s’attache à leurs semelles.
Les culs chevalins des athlètes en fuite
Derrière la courbe, dans le ciel opaque
S’éloignent dans le ciel noir,
Avec l'heureuse sensation palpable
De m’être passés par-dessus
De m’avoir foulé aux pieds.
Chose étrangère, négligeable,
Pour eux, je suis le nabot.
Sur le sable, par terre,
vivant mais écrasé.

Musculaire jeunesse piaffante
Étalons ardents d'Éros
Les athlètes s'en sont allés
Dans le ciel des Héros.

inviata da Marco Valdo M.I. - 5/5/2009 - 22:16



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org