Language   

Tout autour de la Terre

Marco Valdo M.I.
Language: French


Related Songs

La Chanson des Chômeurs
(Marco Valdo M.I.)
L'enterrement d'Alberto
(Marco Valdo M.I.)
La Mort Grise
(Marco Valdo M.I.)


Tout autour de la Terre

Chansonchôme wallonne de langue française – Tout autour de la Terre – Marco Valdo M.I. – 2009
Parodie de « En sortant de l'École » de Jacques Prévert, sur une musique de Joseph Kosma; elle fut chantée notamment par Yves Montand, les Frères Jacques...

Être chômeur n'implique pas nécessairement d'être analphabète, quoi qu'on en pense ou qu'on en dise du côté d'ailleurs.

Être chômeur sans indemnité pendant un temps, puis avec une petite indemnité ensuite (notoirement insuffisante pour même survivre), tel est l'enthousiasmant destin que leur société (celle des riches, la société libérale, l'État Social Actif) offre aux jeunes filles et aux jeunes gens de notre temps.

La chansonchôme « Tout autour de la Terre » reprend – sous la forme parodique – un poème, une chanson de Jacques Prévert, intitulé « En sortant de l'école ». Et c'est effectivement de cela qu'il est question... Du destin des jeunes qui sortent de l'école et à la manière de Prévert , manière de montrer qu'on peut connaître autre chose que les chansons de gare – car il est des chansons de gare, comme il est des romans de gare.

On verra que le destin du jeune est le chômage, même s'il sort de l'école et même, s'il se lance dans un tour du monde pour s'en aller à la poursuite de l'emploi, même à court terme, même d'intérim... Et quand par hasard, car c'est un véritable loto, car pour un jeune (sauf pour les éternels fils à papa que l'on case sans problème) trouver un emploi relève plus de la roulette russe que de la pertinence, donc quand par hasard, le jeune finit par décrocher la lune, il se fait jeter aussi sec dans le décor quelques temps plus tard et remplacer par un autre qu'attend un semblable destin.

Il ne lui reste alors, prenant son désespoir sous le bras, plus qu'à rentrer à pied tout autour de la terre, à pied tout autour de la mer, à pied à cheval en voiture et en bateau à voiles...



En 1968, les révoltés criaient : « Sous les pavés, la plage! ».

Les jeunes crient aujourd'hui : « Sous le libéralisme, le chômage ! »

Ubu avait inventé et mis en œuvre la machine à décerveler, le libéralisme met en place la machine à broyer les gens.

Et certains s'étonnent après cela qu'il y ait des suicides... ou à l'autre bout du spectre, de bien solides révoltes pleines de santé... Sur le modèle de celle des Canuts par exemple, lesquels chantaient (et on ne peut que leur donner raison et les rejoindre de toutes nos forces ) :

« Nous tisserons le linceul du vieux monde et l'on entend déjà la révolte qui gronde... »

OsR
Ainsi Parlait Marco Valdo M.I.
En sortant de l'école
Nous avons rencontré
Tout un tas de mystères
Qui nous ont emmenés
Tout autour de la terre
Pour trouver un emploi salarié

Tout autour de la terre
Nous avons recherché
L'emploi qui se cachait
Sous les coquillages
Dans des îles parfumées
Et puis , nous avons fait naufrage
Et notre bateau a coulé.

Au-dessus de la mer
Nous avons cherché
Nous, les trois mousquetaires
Dans la lune et les étoiles
Sur un bateau à voiles
Nous sommes allés au Japon, en Angleterre
À la poursuite de l'emploi salarié.
Plongeant au fond des mers
Pour chercher à travailler.

Revenant sur la terre
Nous avons rencontré
Sur la voie de chemin de fer
Un emploi qui fuyait
Fuyait tout autour de la Terre
Fuyait tout autour de la mer
Fuyait devant l'hiver
Qui lui aussi voulait l'attraper

Mais nous sur notre chemin de fer
On s'est mis à rouler
Rouler derrière l'hiver
Et on l'a écrasé
Et l'emploi s'est arrêté
Et un patron nous a engagés

C'était un patron intérimaire
Et il nous a bientôt licenciés
Et toutes les fleurs de toute la terre
Soudain se sont mises à crier
Crier à tort et à travers
Avec la voix du chemin de fer
Qui ne voulait plus avancer
Car on nous avait jetés.

Alors on est revenu à pied
À pied tout autour de la terre
À pied tout autour de la mer
Tout autour du soleil
De la lune et des étoiles
À pied à cheval en voiture
Et en bateau à voiles.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2009/4/26 - 16:25



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org