Lingua   

Il y a bientôt sept ans que j’ai servi la France

La Cantarana


Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

L'amour et la boisson
(Triolet)
Dezerter
(Zabili Mi Żółwia)
Il destino delle donne
(La Cantarana)


Una canzone tratta dal cosiddetto "Cahier Tron", un quaderno di canzoni raccolte da tal Enrico Tron della borgata Roberso di Massello, in val Germanasca, nel 1898, e trascritte dai cantori de La Cantarana.
Si tratta di un quaderno di cm. 14x21, contenente 143 canti.
Sul frontespizio, la scritta "Tron Enrico / l'anno 1898 / Roberso"
Alcune canzoni sono in francese, altre in piemontese ad altre in italiano.

Il brano contrassegnato col n.116, che inizia con il verso "Il y a bientôt sept ans que j’ai servi la France", è una canzone di diserzione. Dopo sette anni di servizio militare senza nemmeno un congedo, un soldato diserta ma viene subito catturato e condannato a morte. Ma (stranamente, perchè di solito 'ste vicende non finiscono bene) la sua bella corrompe il boia con 100 Luigi e salva la vita all'amante, che la ricompenserà con eterno amore...

VIVA L'AMMORE! ABASSO LA GUERA! MORTE AI BOIA (salvo quelli gentili come questo qui)!
Il y a bientôt sept ans que j’ai servi la France
Sans en espérer aucun congé
J’ai résolu de déserter d’en France
Pour men aller dans un pays étranger

Par mon chemin j’ai rencontré 3 homme
Moi je n’avais que mon sabre à la main
Mais s’il mon pris s’ils mon mis les manotes
S’il m’on mené tout d’abord au cachot

Au bout d’un mois ou plutôt 5 semaines
Je ne savais de que l’on férait de moi
Mais j’ai appris par le conseil de guerre
Que mon procé était bientôt jugé

Au jour de mon supplice
Le bourreau était à mon côté
Tous les monsieur les dames de la ville
S’en vont pleurant et regrette ma mort

Quand je fus sur la potence
Je vis m’amie du temp passé
Bourreau bourreau je t’en prie de grace
Prend 100 Louis et rends moi mon ami

Et le bourreau regardant cette fille
De compassion lui rendit son mignon
Amant amant aime bien ta maîtresse
Qui t’a sauvé de la main du bourreau
Je t’aimerais tout le temp de ma vie
Je t’aimerais tout le temp que je vivrais.

inviata da Alessandro - 23/1/2009 - 21:05



Lingua: Francese

Una versione intitolata semplicemente "Le Deserteur" e presente in un altro quaderno, il cosiddetto "cahier Rostan". Paolo Rostan era anche lui, come Enrico Tron, della Val Germanasca, più precisamente di Pomaretto. Ha lasciato due quaderni di canzoni datati 1906, poi trascritti dai cantori della Cantarana di Pinerolo.

Questa versione purtroppo non ha un lieto fine. L'amante del disertore non chiede la grazia ad un compassionevole boia ma ad un colonnello... e sappiamo tutti quanto sono stronzi, i colonnelli!
LE DESERTEUR

S'il y a dix-sept ans
que je sert pour la France
sans espérer d'y avoir mon congé
sans espérer d'y avoir mon congé

Si j'ai déserté
pour l'amour d'une fille
à moitié chemin je me trouve arrêté
à moitié chemin je me trouve arrêté

S'ils m'ont arrêté
d'une triste manière
sans arme à feu point de sabre à la main
sans arme à feu point de sabre à la main

Et s'ils m'ont pris
s'ils n'on mis le manottes
s'ils m'ont conduit en faveur de Chambéry
s'ils m'ont conduit en faveur de Chambéry

Sils m'ont forcé
à dormir sur la paille
à manger du pain et à boire de l'eau
à manger du pain et à boire de l'eau

Quand mon amie
entendit de mes nouvelles
trois fois par jour en prison elle me vient voir
trois fois par jour en prison elle me vient voir

En me disant
mon ami prends courage
tu ne mourras pas sans avoir une raison
tu ne mourras pas sans avoir une raison

Je m'en irai trouver
ton brave capitaine
ton capitaine colonel et commandant
ton capitaine colonel et commandant

Oh colonel
de grâce je vous en prie
avec de l'argent rendez-moi mon cher amant
avec de l'argent rendez-moi mon cher amant

J'en suis bien fâché
ma très chère demoiselle
que ce grenadier que ça soit votre amant
que ce grenadier que ça soit votre amant

S'il s'en va passer
par un grand cri de guerre
il s'en va mourir aujourd'hui présentement
il s'en va mourir aujourd'hui présentement

inviata da Alessandro - 23/1/2009 - 21:48



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org