Lingua   

L'Eroe

Mercanti di Liquore


Lingua: Italiano

Guarda il video


Mercanti di Liquore live folk arci san costanzo festival della memoria


Cerca altri video su Youtube

Ti può interessare anche...

No Gods And Precious Few Heroes
(Brian McNeill)
Si potrebbe
(Lorenzo Monguzzi)
Oltre il ponte
(Cantacronache)


L'Eroe

Mercanti di Liquore – 2002

mercanti-di-liquore.225
Avrei preferito che ci fosse il sole e più confusione, più rumore
perchè il silenzio poco ha da spartire con quello che devo fare.
Da qualche parte suona una campana, il mio momento si avvicina
tra due minuti si aprirà il portone e avrò la mia occasione.

E che nessuno si permetta di chiamarmi eroe
L'ho fatto per motivi solamente miei
Sono troppo diverso dai vostri eroi
L'ho fatto per me, non per voi

E tu di certo non sospetti niente, sarai tranquillo e strafottente
tu non ti puoi di certo immaginare che è l'ora di pagare
Ti aspetto quà perchè te l'ho giurato, tu sei lo sporco che va lavato
le lacrime si sono fatte mare, ti toccherà annegare

E che nessuno si permetta di chiamarmi eroe
L'ho fatto per motivi solamente miei
Sono troppo diverso dai vostri eroi
L'ho fatto per me, non per voi

E voi, nascosti dietro alle finestre, farò io quello che voi vorreste
vi mostrerò che cosa si può fare invece di strisciare
Così domani sui giornali leggerete che un bandito ha preso a calci l'ordine costituito
e parleranno i corvi, i topi e gli sciacalli e voi lì.... ad ascoltarli!
Poi ritorno al presente e ti riesco a sentire, ci siamo!
Lo so che stai per uscire!
Respiro profondo, mi metto tranquillo, si apre il portone............
do inizio al ballo!

E che nessuno si permetta di chiamarmi eroe
L'ho fatto per motivi solamente miei
Sono troppo diverso dai vostri eroi
L'ho fatto per me, non per voi
E non si tratta di coraggio e neanche di paura, il fatto è che quì si è passata la misura
Son troppo diverso dai vostri eroi, l'ho fatto per me, non per voi
L'ho fatto per me, non per voi
L'ho fatto perchè non l'avreste fatto voi

inviata da Marco Valdo M.I. - 13/11/2008 - 14:47



Lingua: Francese

Version française – Le Héros – Marco Valdo M.I. – 2008

La chanson du héros raconte le débat intérieur, la conversation avec soi même, le monologue, la rumination d'une femme ou d'un homme qui s'apprête à assassiner un de ceux-là qui dirigent en ce monde, qui exploitent ou qui oppriment. On ne sait trop qui est le futur assassiné : un président, un premier ministre, un homme d'État, un patron, un militaire... Ou alors, est-ce peut-être un songe, une méditation, une scène prémonitoire... Que sais-je ?
Ce héros qui ne veut pas l'être fait songer à ces socialistes russes qui assassinaient le tsar et ses ministres, à ces anarchistes italiens qui s'en prenaient aux tenants de la monarchie et aux fascistes (on pense ici aux attentats contre Mussolini), à ces révolutionnaires allemands et français qui s'en prenaient aux patrons, aux Basques qui liquidèrent le successeur désigné du généralissime...
Tous vus par l'ordre établi, par le système en place comme des « terroristes » (« Achtung Banditen !), tous vilipendés, tous méprisés, pour oser s'élever contre la terreur des riches et des puissants. Il n'y a qu'à voir comment les traitent les chiens de garde du système que sont les médias.
Mais ce héros, qui ne veut pas l'être, est solitaire, volontairement; il n'agit que pour des raisons personnelles (ce qui exclut bien évidemment les Fous de Dieu)... en toute conscience : « le fait est qu'on a passé la mesure... », comprenez :que vous avez passé la mesure, que vous êtes allés au delà de ce qui est juste. Ce qui le situerait plus du côté de ces anarchistes qui se voulaient de modestes acteurs dans la guerre de cent mille ans. Un acte de conscience...
LE HÉROS

J'aurais préféré qu'il y ait du soleil, plus de confusion et plus de bruit
Car le silence a peu à voir avec ce que je veux faire.
Quelque part sonne une cloche, mon heure approche
dans deux minutes, le portail s'ouvrira et j'aurai ma chance.

Et que personne ne s'avise de m'appeler héros.
Je l'ai fait pour des motifs strictement personnels.
Je suis trop différent de vos héros.
Je l'ai fait pour moi, pas pour vous.

Et toi, certainement, tu ne suspectes rien, tu es tranquille et arrogant
Tu ne peux certes pas imaginer que vient l'heure de payer.
Je t'attends là, car je te l'ai juré, tu es la saleté qu'il faut laver
Les larmes sont devenues une mer, toi, tu vas t'y noyer.

Et que personne ne s'avise de m'appeler héros.
Je l'ai fait pour des motifs strictement personnels.
Je suis trop différent de vos héros.
Je l'ai fait pour moi, pas pour vous.

Et vous, cachés derrière vos fenêtres, je ferai ce que vous auriez voulu
Je vous montrerai ce qu'on peut faire au lieu de ramper.
Ainsi demain dans les journaux, vous lirez qu'un bandit a foutu des coups de pied au cul de l'ordre établi
Et parleront les corbeaux, les rats et les chacals et vous là... à les écouter !
Puis, je reviens au présent et je te fais comprendre, nous y sommes !
Je sais que tu es prêt à sortir !
Je respire profondément, je m'installe tranquille, le portail s'ouvre....
J'ouvre le bal...

Et que personne ne s'avise de m'appeler héros.
Je l'ai fait pour des motifs strictement personnels.
Je suis trop différent de vos héros.
Je l'ai fait pour moi, pas pour vous.
Et il ne s'agit pas de courage ni même de peur, le fait est qu'on a passé la mesure.
Je suis trop différent de vos héros, je l'ai fait pour moi, pas pour vous
Je l'ai pour moi, pas pour vous
Je l'ai fait car vous, vous ne l'auriez pas fait....

inviata da Marco Valdo M.I. - 13/11/2008 - 14:49



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org