Lingua   

Tranchées 1914

Misanthrope
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Flieder
(Karl Kraus)
Gassed Last Night
(Joan Littlewood and her Theatre Workshop)
La Der des Ders
(Skaraboss)


[2000]

Da/From: "Misanthrope immortel"

Misanthrope immortel
J'ai pataugé dans les tranchées de septembre 14
Toujours en première ligne au-devant des assauts
Revivons ensemble ma «Grande Guerre»
Accomplie par des hommes, aujourd'hui des héros.
Que la Légion d'Honneur récompense les braves
Nous partîmes des milliers la fleur au canon

La nuit nous réveille parmi nos cauchemars
Les cris d'horreur nous rappellent que c'est vrai
Maintiens les sections hors du monde
Avec la peur comme moyen de pression

Plus aucune illusion, là-bas c'est bien «la mort»
Soldats! Chantez plus fort vos femmes pleurent déjà
Blessé par balle, la souffrance m'accompagne
Je ne ressens plus rien... que l'abandon et l'effroi.

La guerre dans la gueule, derrière les barbelés
La Marseillaise s'est tue aux chants des tranchées

Qui se porte volontaire pour l'assaut final
Mon Dieu que c'est horrible: les entrailles de la mort

Guerre des tranchées, grandiose tu rigoles,
Absurdité de la vie.

Sous une pluie de balles arrivent les brancards
Le poilu que j'ai soigné... est mort dans la journée
Je vous en prie: «Épargnez-nous!».
Seigneur nous frémissons «emmenez nous» avant.
Une balle au «beau parleur» lui traverse la tête

D'un regard je mène une section au massacre
Et porte la bravoure comme un panache
Par quelle balle voulez-vous être tué?
Coté boche, coté français?
Par quelle balle voulez-vous être tué?
Coté boche, coté français?

Une balle au «beau parleur» lui traverse la tête

Nos chants enthousiastes au mépris de la mort
Toujours persuadé de notre utilité

Croyons pour supporter la vue des cadavres
Se contorsionner au fond des tranchées

La mort couronne tout inutile héroïsme
Là où les gamins tombent les premiers
Vient patauger dans ta dernière bataille
Avant d'avoir jamais compris pourquoi!

Coude à coude dans les tranchées de 14
Spectacle glacial où règne la pestilence
Oui grand père, nous en tirerons une leçon
Tes camarades ne sont pas morts en vain...

inviata da daniela -k.d.- - 30/4/2007 - 17:08



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org