Lingua   

Fileuse

Marceline Desbordes-Valmore
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Luka
(Suzanne Vega)
Restez enfants !
(Marceline Desbordes-Valmore)
Berceuse de l’enfant qui ne veut pas grandir
(René De Obaldia)


Le poème ‘Fileuse’ est extrait de ‘Poésies inédites’ de Marceline Desbordes-Valmore 1860
Récitant : Gilles-Claude Thériault
Ambiance musicale : Gustav Mahler
La fileuse file en versant des larmes ;
Sur son lin choisi s’inclinent ses charmes.
Le fil oublié glisse de ses doigts,
Et ses chants d’oiseaux tremblent dans sa voix.

Sa quenouille est là toute négligée…
Oh! d’un jour à l’autre on est si changée !
Quoi! plus une rose à son front rêveur !
Qu’est-ce donc qu’elle a ? Je crois qu’elle a peur.

Elle était hier au banc de l’enfance
Avec ses fuseaux pour toute défense ;
Mais le soir l’enfant ne les avait pas
Quand quelqu’un dans l’ombre a suivi ses pas.

Personne aujourd’hui ne la voit plus rire.
En si peu d’instants qu’a-t-on pu lui dire ?
Ah! pour qu’elle file en versant des pleurs,
Il faut que dans l’ombre on ait pris ses fleurs.

inviata da JJ - 6/11/2017 - 15:26



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org