Lingua   

Louis Barthas

Du Bartàs


Lingua: Occitano


Ti può interessare anche...

Le cri du poilu
(Nine Pinson)
La rosa espandida
(GLI EXTRA DELLE CCG / AWS EXTRAS / LES EXTRAS DES CCG)


2012
Es contra ta pèl
Es contra ta pèl



Louis Barthas fu un soldato francese che combattè durante la prima guerra mondiale, sul fronte Occidentale per 54 mesi. Scrisse un diario di guerra, di oltre 300 pagine, che sottolinea l'inutilità della guerra. Socialista, partecipò agli ammutinamenti del 1917.

Perque t’i envoièron, Lois,
dins l’orror de la guèrra ?
Sètz un brave molon a pas saupre
perque l’avètz facha la guèrra, Lois.
N’i a que son mòrts sens saupre,
Lois, e jamai ba saupràn.
An daissat çò qu’avián, lo bonur,
lo malur, son tombats dins la fanga.
La mòrt, los onors militars,
la glòria de la patria, la talent,
lo freg e al mitan : tres uòus.
Òu ! coma as plan fach
de raubar pas aquels uòus.
Òu ! coma as plan fach
de los voler pagar.
Dins lor país novèl, Lois,
i a pas mai que de tèrra,
ambe de sang calhada e de fèrre,
de tela e d’òsses, tot mesclat, Lois.
Al mitan de l’orror, Lois,
avètz trapat tres uòus.
Eran de bon raubar mas ambe
tos colegas avètz volgut pagar.
La mòrt…
Totjorn aviás l’onor, Lois,
que te ten iá tot dreit.
Coma se ba sabiás, qu’es dins
la dignitat e la fraternitat,
que seriás protegit, Lois,
de pas tombar jamai,
de pas venir bestial e de gardar
un pauc de ton umanitat.
La mòrt, los onors militars,
la glòria de la patria, la talent,
lo freg e al mitan : tres uòus.
« Le mio pene è lu mio amore
Versu voi mamma d’amore. »
Ò ! coma as plan fach…

inviata da dq82 - 1/10/2016 - 23:32



Lingua: Francese

Traduzione francese da YT
Pourquoi t’y envoyèrent-ils, Louis,
dans l’horreur de la guerre ?
Vous êtes un bon paquet à ne pas savoir
pourquoi vous l’avez faite, la guerre, Louis.
Il y en a qui sont morts sans savoir, Louis,
et jamais ils ne sauront.
Ils ont laissé ce qu’ils avaient, le bonheur,
le malheur, ils sont tombés dans la boue.
La mort, les honneurs militaires,
la gloire de la patrie, la faim,
le froid et au milieu : trois oeufs.
Oh ! Comme tu as bien fait
de ne pas voler ces oeufs
Oh ! Comme tu as bien fait
de vouloir les payer.
Dans leur nouveau pays, Louis,
il n’y a que de la terre
avec du sang caillé et du fer,
de la toile et des os, tout mélangé, Louis.
Au milieu de l’horreur, Louis,
vous avez trouvé trois oeufs.
Ils étaient faciles à voler mais avec
tes collègues vous avez voulu payer.
La mort, les honneurs…
Toujours tu avais l’honneur, Louis,
qui te tenait tout droit.
Comme si tu savais que c’est dans la dignité
et la fraternité, Louis, que tu serais protégé,
Louis, de ne jamais tomber, de ne pas devenir
bétail et de garder un peu de ton humanité.
La mort, les honneurs…
« Mes peines et mon amour
Vers vous maman d’amour »
Oh ! Comme tu as bien fait…

inviata da dq82 - 1/10/2016 - 23:33


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org