Lingua   

L'homme et le singe

Jean Villard, dit Gilles


Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Dollar
(Jean Villard, dit Gilles)
L'âne et l'orang-outan
(Marco Valdo M.I.)
Le gorille
(Georges Brassens)


Parole e musica di Gilles (Jean Villard)
Interpretata da Gilles con Albert Urfer (1914-1985), pianista e chansonnier svizzero con cui Gilles ebbe una lunga collaborazione tra il 1948 ed il 1975, quando insieme si esibivano al cabaret “Chez Gilles”.

Gilles et Urfer

L’evoluzionismo rende giustizia di tutto, compreso degli inutili generali nelle loro pompose divise gallonate… Non so a che anno risalga questa canzoncina, ma ci sento echi de Le gorille del buon Brassens.
Messieurs, nous descendons du singe !
Les savants, fouinant çà et là,
Travaillant ferme des méninges,
Plus heureux que Rudyard Kipling,
En ont acquis la preuve, hélas !
Voilà où mènent les études...
Fier d'être un homme, le savant
S'en va plein de béatitude
Interroger les latitudes
Mais en revient orang-outang !

Prince ou tripier
Fille ou marquise
Qu'on se le dise :
On descend tous du cocotier !

Aujourd'hui, vêtus de smokinges,
D'habits noirs, de robes du soir,
Hier encor, nous étions des singes
Sans souliers, sans bretelles, sans linge,
A poil, vraiment pas beaux à voir !
Quel chemin parcouru, ma chère !
Et vous, Madame au pied mignon,
Quand je pense que nos grand-mères
Quadrumanes sexagénaires
Grimpaient aux chênes de Cro-Magnon !

Prince ou tripier
Fille ou marquise
Qu'on se le dise :
On descend tous du cocotier !

Adieu, cher aïeul misanthrope,
Général dans l'habillement,
Le portrait du pithécanthrope
Te remplacera, doux myope,
Au mur de mon appartement !
Méditant sur ce poil obscène,
Cette queue prenante, cet œil pervers,
En voyant les foules humaines
Grouiller dans le bois de Vincennes,
J'aurai la clef de l'Univers !

Prince ou tripier
Fille ou marquise
Qu'on se le dise :
On descend tous du cocotier !

Comme le singe sur sa branche,
Le juge assis au tribunal
Le roi dans son hermine blanche
Le cabotin brûlant les planches
Le colonel très à cheval,
Chacun se gonfle d'importance,
Œil d'acier, raideur du jarret :
Je suis un homme, donc je pense !
Un jupon passe, un air de danse...
Et toc ! le singe reparaît !

Prince ou tripier
Fille ou marquise
Qu'on se le dise :
On descend tous du cocotier !

Adieu, Adam, Eve et la pomme,
Maintenant qu'avec émotion
On a découvert le singe-homme,
Ce chaînon qui manquait en somme,
Dans la chaîne de l'évolution !
Ce minus aux faibles méninges
Il est chez nous, monstre sacré,
Sa tribu peuple les dancinges,
Homme raté et foutu singe,
C'est l' fameux sing’Ermain des Prés !

Prince ou tripier
Fille ou marquise
Qu'on se le dise :
On descend tous du cocotier !

inviata da Bernart Bartleby - 24/7/2015 - 13:52


Ho attribuito la canzone al duo Gilles et Julien per non creare un'ulteriore scheda biografico.
Il riferimento è però inesatto. Oltre tutto il sodalizio di Gilles con Aman Maistre, detto Julien, fu molto più breve che non quello con Albert Urfer.
Inoltre Gilles (Jean Villard) è autore di quasi tutte le sue canzoni.
Quindi credo che si debba rimuovere la scheda intestata a "Gilles et Julien" e attribuirla al solo Gilles.

B.B. - 24/7/2015 - 13:56


Ah! dit Lucien l'âne, quelle superbe chanson, moi je me dois de remercier Monsieur Gilles le chansonnier.

Évidemment, transformé de jeune homme en âne, je n'ai jamais pu être confondu avec l'orang-outan, animal des plus aimables avec qui personnellement, j'entretiens d'excellentes relations. Je connais ses opinions et je n'en dirai rien. Je vous laisse deviner comment ici ou là, il considère un militaire, un militaire habillé en soldat.

D'ailleurs, il partage entièrement l'avis de Gilles et de milliers d’objecteurs… L'armée, Ah, l'armée… Je ne le dirai pas. Mais vous avez tous deviné et c'est bien comme ça !

Cordial

Lucien Lane

Lucien Lane - 24/7/2015 - 21:50



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org