Lingua   

La Pécheresse aux jolis doigts

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Cette pièce de toile roulée
Au fond de la boîte à chaussures,
Cette peinture craquelée
D'une femme en petite fourrure,

Cette Maria de Magdala,
Santa Maria Maddalena,
Cette pécheresse aux jolis doigts,
C'est toi, Arlecchina !

Oui, Monsieur Po, oui, Monsieur Li,
Oui, Monsieur Chi,
Oui, Monsieur Nelle,
Oui, Monsieur Polichinelle.

Une copie certes tardive d'un tableau
Du maître de Raphaël, dit Perugino
Copie volée, sans valeur
Longtemps dans le sac du déserteur.

Mêmes traits, même figure ;
Joli menton, belle chevelure ;
Tes joues, tes yeux, tes paupières,
Tes lèvres à la saveur amère.

Oui, Monsieur Po, oui, Monsieur Li,
Oui, Monsieur Chi,
Oui, Monsieur Nelle,
Oui, Monsieur Polichinelle.

N'est-ce pas toi, le déserteur Matýsek,
Qui l'emmena dans ton bagage,
Tout au long de ton long voyage
Dans ton sac, bien au sec ?

Regarde-la, cette Madeleine
Que partout je promène,
C'est notre amour, Arlecchina.
Je ne pourrais me passer de toi.

Oui, Monsieur Po, oui, Monsieur Li,
Oui, Monsieur Chi,
Oui, Monsieur Nelle,
Oui, Monsieur Polichinelle.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org