Lingua   

Ninna nanna del contrabbandiere

Davide Van De Sfroos
Lingua: Italiano (Lombardo "Laghèe")

Lista delle versioni e commenti


Ti può interessare anche...

Poor' Italia
(Davide Van De Sfroos)
Il prigioniero e la tramontana
(Davide Van De Sfroos)
Davide Van De Sfroos: La balàda del Genesio
(GLI EXTRA DELLE CCG / AWS EXTRAS / LES EXTRAS DES CCG)


[1999]
Parole e musica di Davide Van De Sfross
Nell’album intitolato “Brèva e Tivàn”

Brèva e Tivàn

Sulle CCG ci sono molte canzoni che appartengono ad un percorso de facto, che non è mai stato formalizzato: sono quelle sui banditi & ribelli. Ci aggiungo questa bellissima, struggente canzone di Davide Bernasconi su come era la vita vissuta “de sfroos”.

Ninna nanna, ninna oh
ninna oh, ninna oh, ninna oh
Ninna nanna, ninna oh
ninna oh, ninna oh, ninna oh

Ninna nanna, dorma fiöö...
el tò pà el g'ha un sàcch in spala
e'l rampèga in sö la nòcc...
Prega la loena de mea fàll ciapà
prega la stèla de vardà in duvè che'l va
prega el sentée de purtàmel a ca'...

Ninna nanna, ninna oh
ninna oh, ninna oh, ninna oh
Ninna nanna, ninna oh
ninna oh, ninna oh, ninna oh

Ninna nanna, dorma fiöö...
el tò pà el g'ha un sàcch in spàla
che l'è piee de tanti ròpp:
el g'ha deent el sö curàgg
el g'ha deent la sua pagüra
e i pàroll che'll po' mea dì....

Ninna nanna, ninna oh
ninna oh, ninna oh, ninna oh
Ninna nanna, ninna oh
ninna oh, ninna oh, ninna oh

Ninna nanna, dorma fiöö...
che te sògnet un sàcch in spàla
per rampegà de dree al tò pà...
sö questa vita che vìvum de sfroos
sö questa vita che sògnum de sfroos
in questa nòcch che prégum de sfroos

Prega el Signuur a bassa vuus...
cun la sua bricòla a furma de cruus...

Prega el Signuur a bassa vuus...
cun la sua bricòla a furma de cruus...

Ninna nanna, ninna oh
ninna oh, ninna oh, ninna oh
Ninna nanna, ninna oh
ninna oh, ninna oh, ninna oh

inviata da Bernart Bartleby - 6/1/2015 - 20:59




Lingua: Italiano

Traduzione italiana da Lago di Como on the Blog
NINNA NANNA DEL CONTRABBANDIERE

Ninna nanna, ninna oh...

Ninna nanna, dormi figliolo…
E tuo padre ha un sacco in spalla
e si arrampica sulla notte…
Prega la luna di non farlo prendere
prega la stella di guardare dove va
prega il sentiero di portarmelo a casa…

Ninna nanna, ninna oh...

Ninna Nanna, dormi figliolo…
E tuo padre ha un sacco in spalla
che è pieno di tante cose:
ha dentro il suo coraggio
ha dentro la sua paura
e le parole che non può dire…

Ninna nanna, ninna oh...

Ninna Nanna, dormi figliolo…
che sogni un sacco in spalla
per arrampicare dietro a tuo padre…
su questa vita che viviamo di frodo
su questa vita che sognamo di frodo
in questa notte che preghiamo di frodo

Prega il Signore a bassa voce…
con la sua bricolla a forma di croce…

Ninna nanna, ninna oh...

inviata da Bernart Bartleby - 6/1/2015 - 21:04




Lingua: Francese

Version française – BERCEUSE DU CONTREBANDIER – Marco Valdo M.I. – 2015
d'après la version italienne tirée de Lago di Como on the Blog
d'une chanson en lombardo « laghèe » – Ninna nanna del contrabbandiere – Davide Van De Sfross – 1999

Lucien l'âne mon ami, ce soir, je t'offre une berceuse. Cette berceuse esst une version française d'une version italienne d'une chanson en laghée, langue des montagnes et des lacs que chérit l'excellent Davide Van de Sfroos, qui est aussi l'auteur de l'étonnant Fils de Guillaume Tell Il Figlio di Guglielmo Tell.

Une berceuse, quelle idée merveilleuse. J'adore les berceuses. Et j'aime aussi beaucoup ce fils de Guillaume Tell.

À mon avis, tu n'es pas le seul. Cependant, en italien, les berceuses s'appellent des « ninna nanna », une onomatopée très évocatrice qu'on a envie de reproduire telle qu'elle en français, mais…

Mais quoi donc, Marco Valdo M.I. mon ami ?

Mais justement, je m'y suis cassé les dents.Car, figure-toi, Lucien l'âne mon ami, ces ninna nanna et il y en a des tas, sont parmi les canzones celles où je peine le plus à trouver une version française qui ait l'air d'une berceuse. Car comment traduire, transposer une allitération, ou des mots qui changeant de langue changent de configuration. Traitée littéralement, une ninna nanna n'a rien d'une berceuse. Il m'a donc fallu tenter le grand saut… En voici le résultat.

Je vois et c'est pas mal du tout. Je vois surtout que tu as repris des bouts de comptines françaises et aussi que tu en as utilisé certaines ficelles. Mais ça tient la route. Formellement. Quant à ce que raconte la canzone, peux-tu en dire un peu.

Eh bien, comme le titre l'indique, c'est une histoire qui se passe en montagne, pays de contrebande, dans une petite maison d'un de ces minuscules villages et quelqu'un, une grande sœur, un grand frère endort un petit gars en lui serinant l'histoire de son père qui exerce la nocturne profession de contrebandier. Tu sais, Lucien l'âne mon ami, la misère montagnarde ne laissait pas tellement d'autres choix aux gens des hauts alpages. La vie est dure en altitude, les hivers sont longs et les ressources limitées. Alors, on compense par la contrebande dans les pays de frontière et tant que les frontières ont du sens. Ou alors, on devient douanier. Donc, là-bas, on passait du tabac, tant que le prix du tabac en Suisse était plus bas qu'en Italie. Ici aussi, on passait le tabac, le vin, l'alcool entre la France et nos régions. Ici, on se pourchassait en voiture ; là-haut, les contrebandiers passaient à pied ou parfois, avec un âne (comme nous pourrions le faire…), avec de grands sacs sur le dos et quarante kilos de marchandises.

Si j'ai bien saisi, ce type de contrebande pédestre ne se pratique plus… J'ai même entendu dire que les villages où vivaient les « contrebandiers » (en fait des paysans montagnards) sont dépeuplés à présent. Comme bien de campagnes aussi… Où sont donc passés les paysans ? Cela dit, reprenons notre tâche et tissons le linceul de ce vieux monde plein de frontières, d'États, de barrières et cacochyme.


Heureusement !


Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
BERCEUSE DU CONTREBANDIER

Fais dodo, Colas, petit frère
Fais dodo, t'auras du gâteau
Fais dodo et rêve à ton père
Fais dodo, tu seras grand bientôt.

Fais dodo, l'enfant, fais dodo
Papa a déjà son sac sur le dos
Et il grimpera dans la nuit...
Prie la lune qu'on ne le prenne pas, prie
Prie l'étoile d'éclairer où il va, prie
Prie le chemin de le ramener ici, prie

Fais dodo, Colas, petit frère
Fais dodo, t'auras du gâteau
Fais dodo et rêve à ton père
Fais dodo, tu seras grand bientôt.

Fais dodo, mon enfant, fais dodo
Papa a déjà son sac sur le dos
Plein de tant de choses
Dedans, il y a son courage
Dedans, il y a sa peur terrible
Et les mots qu'il ne peut dire...


Fais dodo, Colas, petit frère
Fais dodo, t'auras du gâteau
Fais dodo et rêve à ton père
Fais dodo, tu seras grand bientôt.

Fais dodo, mon enfant, fais dodo
Qui rêve d'un sac sur ton dos
Pour grimper derrière ton père...
Dans cette vie où on vit de fraude
Dans cette vie où on rêve de fraude
Dans cette nuit où on prie en fraude

On prie le Seigneur à voix basse...
Avec son sac où la croix dépasse.

Fais dodo, Colas, petit frère
Fais dodo, t'auras du gâteau
Fais dodo et rêve à ton père
Fais dodo, tu seras grand bientôt.

inviata da Marco Valdo M.I. - 20/10/2015 - 22:34


Versione franco provenzale dei Li Magnoutoun

dq82 - 21/10/2015 - 09:43



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org