Lingua   

Ce que chantent les victimes

anonimo
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Ballata della Grande Guerra
(Roberto Piumini)
Doberdói dal
(Zoltán Kodály)
San Martino del Carso
(Giuseppe Ungaretti)


[1921]
Sulla melodia della patriottica “Ce que chantent les flots de la Marne” (1915).
Testo trovato su Histoire de France en Chansons

Ils sont partis joyeux, l'âme en délire
Et sans compter, ils ont donné leur sang
Car ils avaient confiance en ceux qui dirent
"Jamais la France n'oubliera ses enfants"
A la Marne, à Verdun, et sur la Somme
Ils ont tenu comme de vrais héros
Ils ont tant fait qu'on les cru des surhommes
La guerr' finie, on oublia bientôt
En voyant que l'on se moquait d'eux
Les pauvr's gars dirent la haine aux yeux:

Écoutez ce chant vengeur
Que chantent les victimes
Il dit toutes leurs douleurs
Et demand' compte des crimes
C'est qu'approche enfin le jour
Où régnera la justice
Tremblez, tremblez, O sinistres vautours
Il est bien temps que votre règne finisse !

Le feu s'éteint, et dans les grandes usines
On remercie bon nombre d'ouvriers
L'un' après l'autre s'arrêtent les machines
Pour pouvoir vivre, faudrait donc mendier ?
Pendant ce temps, les profiteurs de guerre
Font la grand noc', tandis que les héros
Anciens poilus ayant gagné la guerre
Dans les faubourgs, voient mourir leurs petiots
Furieux d'être traités comme des chiens
Ils disent : Bon, tout s'paiera demain !

Écoutez ce chant vengeur
Que chantent les victimes
Il dit toutes leurs douleurs
Et demand' compte des crimes
C'est qu'approche enfin le jour
Où régnera la justice
Tremblez, tremblez, O sinistres vautours
Il est bien temps que votre règne finisse !

Pour compléter, ils ont fait la vie chère
Tous les ventrus, qui voulaient les millions
Ils se rient bien de l'affreuse misère
De ceux qui n'ont que de pauvres haillons !
Réfléchissez ! Il n'y a pas de quoi rire
Ils ont donné, et leur vie, et leur sang
Dame, aujourd'hui, ils ont le droit de dire
Qu'ils veulent autre chos' que tous ces boniments
Prenez garde, vous qui faites cela
Elle gronde, la révolte des gars !

Écoutez ce chant vengeur
Que chantent les victimes
Il dit toutes leurs douleurs
Et demand' compte des crimes
C'est qu'approche enfin le jour
Où régnera la justice
Tremblez, tremblez, O sinistres vautours
Il est bien temps que votre règne finisse !

inviata da Bernart Bartleby - 24/11/2014 - 17:16



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org