Language   

Le combat ordinaire

Les Fatals Picards
Language: French


Related Songs

Chasse, pêche et biture
(Les Fatals Picards)
‘U portu ro munnu
(Cantunovu)


[2009]

Album:Le sens de la gravité

2338346573 1
Huit heures par jour vissé à ma machine
Une vie transparente soudée à mon usine
La casquette de travers, j'avais la classe ouvrière
C'était toute ma vie, mon droit à la misère

Jusqu'à cette lettre qui dit encore merci
C'est ça ou RMI dans un faubourg de Varsovie
J'ai rien contre la Pologne à part peut-être un pape ou deux
Mais dans ma ville du nord le gris du décor est plus bleu

Mais je me connais je lâcherai pas l'affaire
Je vais piquet de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire

Si mon vieux me voyait il serait fier de moi
Lui qui était communiste comme on porte une croix
S'il existe un Dieu pour les mineurs syndicalistes
J'espère qu'au paradis les anges sont un peu marxistes

Chez nous le chômage fait partie de la famille
Comme l'amiante, l'oubli, la silicose et les terrils
Quantités négligeables dont la vie ne tient qu'à un fil
Certains soignent la peur du vide à coup de 21 avril

Mais je me connais je lâcherai pas l'affaire
Je vais piquet de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire

Moi je sais planter des clous
Moi je sais rester debout
Moi je sais souder à l'arc
Et moi je n'ai jamais le trac
Et moi je sais la peur du vide
Moi je n'ai pas pris une ride
Moi je sais toucher le fond
Et j'ai du charbon sur mon front
Et moi je sais lever le poing
Moi je n'oublie jamais rien
Moi je sais rester humain
Je sais toujours d'où je viens
Et moi j'ai le sens du combat
Moi j'ai des cals sous mes doigts
Moi j'ai toujours mes mains d'or
Moi je voudrai vivre encore
Et moi j'ai plus des 50 piges
Moi je n'ai jamais l'vertige
Moi je sais rester de glace
Devant le temps qui m'efface

Mais je me connais je lâcherai pas l'affaire
Je vais piquet de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire.

Contributed by adriana - 2013/8/29 - 08:32



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org