Lingua   

Vous autres Piémontais qui parcourez la France

La Cantarana
Lingua: Francese



Vous autres Piémontais
Qui parcourez la France
Il faut vous arracher les dents
Ne point porter de ventre
Bon bras et bon jambe
Bon coeur pour travailler
Faire beaucoup d’ouvrage
Et ne guère gagner

Je m’en vais à Bordeaux
Travailler pour un maître
Travailler pour un maître
Qui est tant épargnant
Et lorsque l’on est à table
Il vous regarde aux dents

Un Dimanche matin
Au retour de la messe
J’ai apperçut madame
Qui montait
Dans sa chambre en haut
Elle s’en va dire au maître
Que les valets mangent trop.‎

Je m’en suis bien pensé:‎
Il faut avoir patience
Le beau temp il viendra
Dans ta sale boutique
Travaille qui voudra

Quand le temps sera venu
Le temp de la violette
Compte, compte mon maître
Compte moi de l’argent
Dans Paris la noble ville
C’est pour y travailler

‎“Oh! Dit-moi mon garçon
N’auriez-tu le courage
De me laisser ici
Avec tant de l’ouvrage?‎
Fini donc la campagne
Je te ferais content
Finissons donc l’ouvrage
De ce beau bâtiment”‎

Ne te souvien-tu pas
L’hiver pendant qu’il gèle
Tu me fouettait mon sac
Cinq à six fois par semaine
Je disait entre moi-même:‎
Le beau temp il viendras
Dans ta sale boutique
Travaille qui voudra

L’on dit que les Français
Sont pires que le diable
Il vous ferait boire que de l’eau
Et coucher sur la paille
Les draps que l’on nous donne
Grand Dieu qu’ils ont des trous!‎
Ils ont servi de voile
A tous ces vieux vesseaux

Si j’attrappe un Français
Dans mon pays étrange
Je lui casserais les os
Briserais la carcasse
De la peau de son ventre
Je ferais un tambour
Pour appeler le diable
Qu’il vienne à son secours


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org