Lingua   

À Stavelot

Michèle Bernard
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Filles d’ouvriers
(Jules Jouy)
Francis Jammes: Prière pour aller au Paradis avec les ânes
(GLI EXTRA DELLE CCG / AWS EXTRAS / LES EXTRAS DES CCG)
Tutsi Hutu
(Michèle Bernard)


‎[1992]‎
Parole e musica di Michèle Bernard‎
Album “Des nuits noires de monde”‎

“Des nuits noires de monde”‎

Stavelot (Ståvleu, in vallone) è una cittadina belga francofona che nel corso della seconda guerra ‎mondiale fu investita dalla violentissima battaglia delle Ardenne e che fu teatro di un massacro di ‎civili (130 morti) ad opera della stessa divisione corazzata SS, comandata dal feroce ‎‎Joachim Peiper (boia anche nella ‎nostra Boves), responsabile ‎dell’assassinio di un centinaio di prigionieri di guerra americani a Baugnez / Malmedy.‎

À Stavelot, en Belgique
Y a un petit monsieur
Chapeau mou et gabardine
Un peu timide, un peu vieux

On le voit à sa fenêtre
On le croise dans la rue
Très facile à reconnaître
Après, on ne l´oublie plus

‎"Pan! Pan! Méfions-nous!"
Voilà son refrain terrible
Et lorsqu´il vous prend pour cible
Avec ses deux doigts tendus
‎"Pan! Pan! Méfions-nous!"
Il vous crible de ses balles
Puis, en boitant, il détale
En riant comme un perdu

Caché derrière les voitures
L´œil sévère, il vous attend
Y a quarante ans que ça dure
Ça n´est pas un jeu d´enfant

On dit que pendant la guerre
On l´a fait jouer si bien
Si bien garder la frontière
Qu´il ne sait plus d´où il vient

‎"Pan! Pan! Méfions-nous!"
Et les passants s´habituent
Car, chaque jour, il les tue
Lui ne s´habitue à rien
‎"Pan! Pan! Méfions-nous!"
Le vieux monsieur dans l´histoire
En égarant sa mémoire
Crie qu´il est encore humain
Crie qu´il est encore humain

Pan! Pan! Méfions-nous!
Pan! Pan!‎

inviata da Dead End - 27/11/2012 - 10:16



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org