Lingua   

Un bateau mais demain

Anne Sylvestre
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Douce maison
(Anne Sylvestre)
Terra
(Alidé Sans)
The Oil Song
(Steve Forbert)


‎[1978]‎
Album “J'ai de bonnes nouvelles”‎

41H5RNCX6ML. SL500 AA300

Una canzone che racconta uno dei tanti disastri ambientali causati dalle superpetroliere, nel caso ‎specifico - credo – quello di cui fu protagonista l’Amoco Cadiz della Standard Oil che nel 1978 si ‎incagliò per poi spezzarsi al largo delle coste bretoni, rovesciando in mare l’intero suo carico di ‎‎230.000 tonnellate di greggio. I danni prodotti sull’ambiente e sulla fauna marina in particolare ‎furono incalcolabili. Il governo francese chiese un risarcimento di 2 miliardi di dollari.‎
Si veda la proposito anche la canzone The Oil Song di Steve Forbert.‎


Un bateau s’est cassé, Baptiste,
Nous n’irons plus sur les rochers
Les gens de la côte sont tristes
Ils ont le cœur tout arraché
Un bateau s’est cassé, il sombre
Bien sûr, ce n’est pas le premier
Mais avec lui s’approche l’ombre
Nous n’irons plus jamais pêcher

Un bateau s’est cassé, Gaëlle,
Il vomit du noir assassin
Il tue la mer et avec elle
Tout ce qui vivait dans son sein
Il endeuille à jamais les plages
Il désespère les marins
Empoisonne les coquillages
Et les oiseaux mourront demain

On me dira "Reste à ta place
Occupe-toi donc des enfants"
Avec quoi veut-on qu’on les fasse
Ces chansons de vagues et de vent?
Avec quoi veut-on qu’on les berce
Tous ces enfants désenchantés?
Quand je pense à ce qu’on leur laisse
Je n’ose plus les regarder

Un bateau s’est cassé, Carole,
Un bateau empoisonne tout
Et les beaux poèmes s’envolent
On vit dans un monde de fous
Demain, ça en sera un autre
Et pourquoi ça s’arrêterait?
On se repassera la faute
La belle jambe que ça nous fait

Un bateau s’est cassé, Grégoire,
On veut déjà nous rassurer
Et pourtant, c’est la mer à boire
À boire et puis à en crever
Un bateau mais demain, Carine,
Puisqu’un bateau a pu faillir
Demain, ce sera une usine
Qui sera la mort à venir

On me dira "Vas-tu te taire!"
Mais demain tout sera foutu
Qu’auront-ils fait de notre Terre?
Nous n’irons plus, nous n’irons plus
Nous n’irons plus au bois, les mômes,
Tous les arbres sont défeuillés
Restera-t-il quelques fantômes
Pour dire "Nous avons été"?

Un bateau s’est cassé, Armelle,
Et nous irons sur les rochers
Avec nos seaux, avec nos pelles
Comme si rien n’avait changé
Mais ça ne sera pas du sable
Nous n’y ferons pas de châteaux
Dans tout ce noir irréparable
L’espoir s’enlisera bientôt
Tout comme crèvent les oiseaux

inviata da Bartleby - 3/1/2012 - 11:29



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org