Lingua   

L'Homme de la Mancha

Jacques Brel


Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Il tutto è falso
(Giorgio Gaber)
Seul
(Jacques Brel)
Don Chisciotte
(Archensiel)


L'Homme de la Mancha

Chanson française - L'Homme de la Mancha – Jacques Brel – 1968.

Don-Quichotte Brel


Il y a ici, je veux dire dans les CCG, une belle bande de personnages qui se réclament du monde insensé des conteurs d'histoire. Une belle bande de trouvères et de troubadours de nos temps perturbés. Tous peu ou prou, redevables de la vie à Cervantès, Chrétien de Troyes, Laurence Sterne, Homère, Léon Tolstoï, Alexandre Vialatte, Italo Calvino, sans oublier Apulée et Carlo Levi. Il y en a certainement bien d'autres... Il suffit de lire la liste interminable des auteurs des chansons... Et Brel lui-même, n'y coupe pas... lui qui s'en alla jusqu'à vouloir l'opéra intitulé : L'Homme de la Manche. Et comme je te l'ai dit, la chanson ci-dessous est en un extrait, qui disait par la voix du grand Jacques, devenu pour plus de cent-cinquante soirs Don Quichotte lui aussi : «  Pauvre monde, insupportable monde / C'en est trop, tu es tombé trop bas / Tu es trop gris, tu es trop laid / Abominable monde »...


Et puis, moi, Lucien l'âne, je me souviens très bien de Don Quichotte et de l'aventure contre les moulins... Car, l'âne de Sancho, en vérité, c'était moi. Mais personne ne l'a jamais su... J'ai donc vu tout cela de très près...


Quant à la chanson de Jacques Brel, elle est parente proche d'une chanson de Francesco Guccini, bien qu'elle la précède de nombreuses années. Celle de Brel date de 1968 et celle de Guccini de 2000. J'imagine que Francesco Guccini ne pouvait pas ne pas connaître Jacques brel... Quant à elle, la chanson s'intitule tout simplement : Don Chisciotte et elle fut apportée dans les CCG par un autre Don Quichotte, plus exactement DonQuijote82, que je t'invite à saluer avec moi.


Mais enfin, si on veut connaître le détail de nos aventures, il suffit de lire le grand livre de Miguel de Cervantès... Lequel, bien évidemment, raconte un épisode cette Guerre de Cent Mille Ans que les riches font aux pauvres et qui fait de ce monde, un monde immonde et le plus solide repaire de l'injustice institutionnalisée. En effet, dit l'âne Lucien en grignant, cette Guerre de Cent Mille Ans est bien la cause, la raison et le moteur de l'injustice la plus fondamentale... Un monde où sous prétexte de s'enrichir et sous le couvert du droit (du plus fort) de propriété, du droit d'entreprendre, du droit d'exploiter, du droit au profit... prospère la plus épouvantable misère... La faim, la soif, la maladie, la désertification, les massacres en tous genres...


Tu as raison, parfaitement raison, Lucien l'âne mon ami... Ce monde – celui des riches, celui où les riches, l'idée-même de richesse, l'avidité et leurs suiveurs existent encore et détruisent à petits feux toute vie sur la planète – est bien celui-là dont parle la chanson :

« Pauvre monde, insupportable monde
C'en est trop, tu es tombé trop bas
Tu es trop gris, tu es trop laid
Abominable monde. »


Et nous, les ânes, nous les somari, nous deux aussi dans la mesure de nos moyens, nous nous efforçons de tisser quotidiennement et inlassablement le linceul de ce vieux monde inutile, imbécile, injuste et cacochyme.

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
Écoute-moi
Pauvre monde, insupportable monde
C'en est trop, tu es tombé trop bas
Tu es trop gris, tu es trop laid
Abominable monde
Écoute-moi

Un Chevalier te défie
Oui c'est moi, Don Quichotte
Seigneur de la Mancha
Pour toujours au service de l'honneur
Car j'ai l'honneur d'être moi
Don Quichotte sans peur
Et le vent de l'histoire chante en moi
D'ailleurs qu'importe l'histoire
Pourvu qu'elle mène à la gloire
Et moi je suis Sancho
Sancho, Sancho, son valet, son fils, son frère
Sancho, son seul amigo
Son seul suivant mais pour toujours et j'en suis fier

Regardez-moi
Vous les dragons, les sorciers, les sorcières
Votre règne se meurt aujourd'hui
Regardez-moi
La vertu flambe dans ma bannière
Regardez-moi
Un Chevalier vous défie
Oui c'est moi, Don Quichotte
Seigneur de la Mancha
Pour toujours au service de l'honneur
Car j'ai l'honneur d'être moi
Don Quichotte sans peur
Et le vent de l'histoire chante en moi
D'ailleurs qu'importe l'histoire
Pourvu qu'elle mène à la gloire

Et moi je suis Sancho
Sancho, Sancho, son valet, son fils, son frère
Sancho, son seul amigo
Son seul suivant mais pour toujours et j'en suis fier

inviata da Marco Valdo M.I. - 20/8/2011 - 12:25




Lingua: Italiano

Versione italiana di Flavio Poltronieri
L'UOMO DELLA MANCIA

Ascoltami
Povero mondo, insopportabile mondo
Non se ne può più, sei caduto troppo in basso
Sei troppo grigio, troppo laido
Abominevole mondo
Ascoltami
Un Cavaliere ti sfida
Si, sono io, Don Chisciotte
Signore della Mancia
Per sempre al servizio dell'onore
Poichè ho l'onore d'essere me
Don Chisciotte senza paura
E il vento della storia canta in me
D'altronde, che importa la storia
Purchè essa porti alla gloria

E io sono Sancho
Sancho, Sancho, suo scudiero, suo figlio, suo fratello
Sancho, suo solo amico
L'unico che lo segue ma per sempre e ne sono fiero

Guardatemi
Voi draghi, stregoni, streghe
Il vostro regno muore oggi
Guardatemi
La virtù arde nel mio stendardo
Guardatemi
Un Cavaliere vi sfida
Si, sono io, Don Chisciotte
Signore della Mancia
Per sempre al servizio dell'onore
Poichè ho l'onore d'essere me
Don Chisciotte senza paura
E il vento della storia canta in me
D'altronde, che importa la storia
Purchè essa porti alla gloria

E io sono Sancho
Sancho, Sancho, suo scudiero, suo figlio, suo fratello
Sancho, suo solo amico
L'unico che lo segue ma per sempre e ne sono fiero

inviata da Flavio Poltronieri - 26/11/2013 - 08:50




Lingua: Italiano

Versione italiana di Renato Dibi e Bruno Lauzi
Don Chisciotte:   Tentero’ di impersonificare un uomo….
venite, seguite il cammino della mia immaginazione e lo vedrete….
il suo nome ?….Alonso Quijana…concepisce il progetto della storia mai raggiunto…diventare cavaliere errante…….paladino del mondo… 
per vendicare tutti i torti … di non essere piu’ il semplice Alonso Quijana ma… 
un prode cavaliere , conosciuto con il nome di …Don Chisciotte della Mancha….. 

 Mi chiedo se povero mondo
insopportabile mondo
sai quanto sei caduto in basso oramai…
perduto e triste te ne vai nella tua grigia realta’
ma eccolo qua  colui che ti sfidera’….
Sono io Don Chisciotte signor della Mancha
il tuo degno avversario perche’
e’ un onore per me misurarmi con te
e so gia’ chi tra noi vincera’ …
La storia chiama e son qua…e vera gloria sara’…

Sancho : E io lo seguiro’combattero’
al suo fianco io saro’…
Sancho, son lo scudiero…
l’amico vero e sempre piu’ fiero di lui…

Don Chisciotte : Attenti a voi… 
voi dragoni, streghe e voialtri stregoni
il vostro regno ormai morira’…
La mia lancia fara’ trionfar la virtu’
e il male non ritornera’ piu’…
Sono io Don Chisciotte signor della Mancha

Don Chisciotte & Sancho : che non ha mai paura perche’   (e io lo seguiro’)
perche’ e’ un dovere per me   (ovunque andra’)
misurarmi con voi…   (al suo fianco restero’)
il vento di poesia canta in me…   (Sancho, son lo scudiero)
 la storia chiama e son qua…   (fratello e amico)
e vera gloria sara’… (sempre saro’ fiero di lui)…
ueh ! …..

 

inviata da dq82 - 7/1/2015 - 16:56



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org