Lingua   

Lemberg et le Champignon magique

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese

Lista delle versioni e commenti


Ti può interessare anche...

Canzone de Lucien l'âne
(Lucien Lane)
Le Miracle de Berne – Das Wunder von Bern
(Marco Valdo M.I.)
Nous les ânes
(Lucien Lane)


Lemberg et le Champignon magique

Canzone française – Lemberg et le Champignon magique – Marco Valdo M.I. – 2011
Histoires d'Allemagne 43

Au travers du kaléidoscope de Günter Grass. : « Mon Siècle » (Mein Jahrhundert, publié à Göttingen en 1999 –
l'édition française au Seuil à Paris en 1999 également) et de ses traducteurs français : Claude Porcell et Bernard Lortholary.


Voici encore une fois, mon ami Marco Valdo M.I., un titre bien étrange, dont il faudra bien que tu m'expliques le sens. On dirait un titre de conte de fées ou d'une bande dessinée pour enfants.

Dans un certain sens, Lucien l'âne mon ami, c'est bien ça, vois-tu. Mais ce serait un terrible conte pour adultes, un conte qui conte une aventure effroyable et qui conte aussi celles auxquelles on a échappé. Du moins, partiellement. Je m'en vais t'expliquer tout cela. Et d'abord, Lemberg et comment on y arrive. Il te souviendra que nos histoires d'Allemagne, depuis le début des années quarante, sont vues et racontées par d'anciens correspondants de guerre de revues militaires allemandes... Des gens qui, pour la plupart, sont allés au front, ont accompagné la plume, l'objectif ou la caméra à la main les armées allemandes lancées à la conquête du monde. C'est cette même conversation, qui s'étalait sur plusieurs jours que durait le colloque que ces survivants tenaient cinquante ans après la fin des hostilités. Enfin, de ces hostilités-là...

Jusque là, précisément, j'avais suivi. Et j'avais fort bien imaginé que 1944 suivant 1943, prendrait la suite de l'histoire. J'ai beau être un âne...

Mais enfin, Lucien l'âne mon ami, ne prends donc pas la mouche ainsi... Donc, ces correspondants sont allés partout ou presque, toujours à la pointe du combat... Du moins, certains d'entre eux. D'autres de ces messieurs se sont contentés de rester dans les bureaux des services de propagande à Berlin. Ceux-là plus particulièrement ont une autre vision de la guerre et du régime nazi que ceux qui ont eu le nez sur les massacres, qui ont vu les atrocités commises au nom du peuple allemand, qui ont vu aussi ce qu'était la vie des soldats tant au chaud qu'au froid. Ainsi, il y en eut qui allèrent à Lemberg en Galicie et qui y virent (mais leurs articles se sont perdus dans les bureaux de la censure) le destin des Juifs – de l'édification du ghetto jusqu'à son éradication, ce qu'il en fut des 160.000 (cent soixante mille) Juifs de Lemberg – alias comme il est dit dans la chanson Lviv, Lvov et encore d'autres noms. Parmi ceux qui ont survécu, il y a un certain Simon Wiesenthal [[http://fr.wikipedia.org/wiki/Simon_Wiesenthal]], qui sut faire payer l'addition à certains nazis. Mais, vois-tu Lucien l'âne mon ami, il est de ces coïncidences extraordinaires et en voici une... À elle seule, elle justifierait la confection d'une chanson et c'est qu'en fait, il y a deux Lemberg dans la chanson et surtout dans cette fin 1944. L'autre Lemberg est situé en France, précisément en Lorraine dans les environs de Metz. Là, à Lemberg, il y eut un formidable bataille qui dura trois mois et où l'armée allemande joua son va-tout, notamment au travers de l'offensive Nordwind (Vent du Nord). Et puis, voici une deuxième coïncidence, toujours liée à Lemberg... et elle est double elle aussi : le général Kittel commandait l'armée allemande dans les deux régions – la Galicie et la Lorraine ; le général SS Stroop fut le commandant en chef de la Police dans les deux régions...

Voilà donc pour Lemberg... Mais le Champignon magique, alors ?, dit Lucien l'âne absolument captivé par ces explications.

Peut-être que ces deux vers de la chanson vont t'éclairer :
« Mais si on avait eu... avant l'Amérique,
L'arme secrète, le champignon magique »
Il s'agit bien évidemment du champignon atomique... Cependant, vu par la plupart des humains, c'est plutôt un champignon maléfique ou diabolique... Mais pour celui qui en parle là, l'homme de la propagande nazie et toujours aussi nazi un demi-siècle plus tard, et sans doute le restera-t-il pour l'éternité (ce qui justifie la nécessité d'une épuration en profondeur qui n'a pas eu lieu...), c'est un champignon magique. Et en effet, il a raison, si, si, si... Si le Blecktrommel, le Nain maléfique... avait disposé de la bombe... Je n'ose même pas y penser. Là aussi, il y a une coïncidence inouïe, comme un clin d'œil de l'histoire... Le Prix Nobel de chimie fut attribué en 1944 à Otto Hahn [[http://fr.wikipedia.org/wiki/Otto_Hahn ]] pour sa découverte , qui datait de la fin des années 30, de la « fission de l'atome ». Le reste du propos du correspondant de la propagande tient du délire... mais il ouvre tout grand la porte à d'angoissantes perspectives.

Terrible ta chanson, terrible, l'histoire vue de cette façon... Terribles ces épisodes de la Guerre de Cent Mille Ans que les riches mènent contre les pauvres afin de les asservir, les réduire à un statut de sous-homme, de les exploiter afin d'en tirer du profit... et raison de plus pour que nous n'arrêtions pas notre humble démarche qui consiste à tisser inlassablement le linceul de ce vieux monde absurde, exploiteur, vastement assassin et cacochyme.


Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane.
Désormais, entre nous, il n'était question
Que de retraites : Kiev était tombée, Lemberg
Ville de Galicie, pleine de noms
Lviv, Lwow, Lvov, Llyvo ou Lemberg,
Leopol, Leopoli, Leopolis ou Lemberg
Cent-soixante mille Juifs au début, trois cents Juifs à la fin
Stroop, chef des SS et de la Police et Kittel étaient à Lemberg
Les Russes étaient à Varsovie, ça sentait la fin
S'agissait-il encore de tenir bon ?
Propagande, propagande
L'ennemi écoute ! Ne laissez pas voler le charbon !
Propagande, propagande
Rome tombait sans combattre, on perdait la Péninsule,
Le Mur de l'Atlantique sombrait dans le ridicule
Là, debout, le dos au feu de bois
Le propagandiste n'en démordait pas
Qui a vu l'Europe future ? C'est le führer
Qui a fait barrage au communisme ? Qui ? Qui ?
Jusque dans sa mort, jusque dans son bunker...
Vu d'aujourd'hui, qui, qui ?
S'agissait-il encore de tenir bon ?
Propagande, propagande
L'ennemi écoute ! Ne laissez pas voler le charbon !
Propagande, propagande
L'attentat du 20 juillet, s'il avait réussi
Et finalement, finalement, si, si...
Alors, avec les Américains contre les Russes...
On aurait pu, n'est-ce pas, n'est-ce pas
Avec les Américains contre les Russes
Finalement, on y est arrivé... N'est-ce pas...

Les plages de Grèce et d'Italie – oh, souvenirs !
Les flots bleus et les couchers de soleil
Une guerre de cartes postales – oh, souvenirs !
Les filles de France et les bars de Marseille
Les beaux jours de Rome et les nuits de Paris
L'Europe tout entière en un seul pays
S'agissait-il encore de tenir bon ?
Propagande, propagande
L'ennemi écoute ! Ne laissez pas voler le charbon !
Propagande, propagande
Ah, si... ! Ah, si...! Mais il n'a pas eu le temps
Dernière offensive : les Ardennes en plein vent
Vent du Nord, Nordwind : la bataille de Lemberg
Kittel et Stroop encore près de Lemberg
Village du verre et du Cristal bombardé de décembre à avril
Souvenirs, souvenirs, si fragiles
S'agissait-il encore de tenir bon ?
L'ennemi écoute ! Ne laissez pas voler le charbon !
Là, debout, le dos au feu de bois
Le propagandiste n'en démordait pas
Le Führer, son génie, ses anticipations
Le prix Nobel de Hahn pour la fission
Mais si on avait eu... avant l'Amérique,
L'arme secrète, le champignon magique
Il s'agissait seulement de tenir bon
Ne pas laisser voler le charbon...
Ruminations, tous se regardent
Le silence pèse des tonnes
Les grogs à la frisonne...
Dehors, la tempête s'annonce.

inviata da Marco Valdo M.I. - 10/8/2011 - 22:46


Il nous avait échappé, mon cher Lucien l'âne et pourtant toi tu les as parcourues ces Vosges du Nord et leurs vallons verdoyants... Il nous avait échappé, dis-je donc, une autre coïncidence relative à Lemberg. Souviens-toi du titre le la canzone : Lemberg et le champignon magique... Et bien, il se trouve que Lemberg est considéré comme le Pays de la Girolle... Tu sais bien la girole est ce champignon connu aussi sous le nom de chanterelle. Y a-t-il chose plus magique que le champignon ?

Marco Valdo M.I. - 13/8/2011 - 14:21



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org