Lingua   

L'expulsion

Maurice Mac-Nab
Lingua: Francese



Paroles de Maurice Mac-Nab (1856-1889)
Musique de Camile Baron

Il testo presente numerosi dialettalismi non idenfiticabili con sicurezza.

Les paroles de cette chanson présentent de nombreux charactères dialectaux qui ne sont pourtant pas localisables de façon sûre.

Testo ripreso da:
D'après: jccabanel.free.fr

Cette chanson est paru dans "Le Courrier Français" du 13 juin 1886.
Paroles de Maurice Mac-Nab (1856-1889)
Musique de Camile Baron

Source : Maurice Mac-Nab oeuvres complétes (Edition L'Atelier des Brisants 2002)

Enregistré vers 1970 par Marc Ogeret sur un 33 tours (Chansons "Contre" disque Vogue CLVLX 292)
(FELHENDLER Daniel)
On en finira donc jamais ,
avec tout ces nom de dieu d'princes !
Faudrait qu'on les expulserait,
E'l' sang du peuple y crie vengince !
Pourquoi qu'y ont des trains royaux,
qui éclaboussent avec leurs lusques
les conseillers ménucipaux ,
qui peut pas s'payer des belles frusques ?

D'abord , les D'Orléan pourquoi
qui marie pas ses filles en France ?
Avec un bon vieux zig comme moi ,
au lieur du citoyen Bragance ?
C'est t'y ça d'la fraternité ?
C'est t'y ça d'la délicatesse ?
On leur donne l'hospitalité ,
Qu'y nous fouttent au moins leurs gonzesses !

Bragance , on l'connais s't'oiseau là ,
Faut-y qu'son orgueil soye profonde !
pour s'ètes foutu un nom com'ça .
Peut donc pas s'appeler comme tout l'monde ?
Pourquoi qui nage dans les millions
quand nous aut' nous sont dans la dèche ?
Faut qu'on l'expulse aussi : Mais non
Il est en Espagne à Pamèche !

Ensuite y a les Napoléon ,
des muffes qu'a toujours la colique !
et qui fait dans ses pantalons
pour embêter la République !
Plon-plon si tu réclames encore ,
on va t'faire passer la frontière !
Faut pas non plus rater l'Victor ,
Y l'est plus canaille que son père !

Moi j'va vous dire la vérité :
le prince il est capitalisse !
Et l'travailleur est exploité :
c'est ça la mort du soçialisse !
Ah si on écoutait Basly !
On confisquerait leur galette !
Avec quoi qu'l'anarchis aussi ,
y pourrait s'flanquer des noces chouettes !

Les princes c'est pas tout ! Pus d'curés !
Plus d'gendarmes et plus d'mélétaires ,
Plus d'richard à lambris dorés ,
qui boit la sueur du prolétaire !
Qu'on expulse aussi les Ancet
pour que l'mineur y s'affranchisse !
Enfin qu'tout l'monde soit expulsé
Y restera plus qu'les anarchisses !! (BIS)

inviata da Riccardo Venturi - 5/11/2005 - 15:14


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org