Lingua   

Carlo Carlo Re di Francia Charles Charles Roi de France

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Canzone de Lucien l'âne
(Lucien Lane)
L'année avant celle
(Marco Valdo M.I.)
L'Hélicon de Berluscon
(Lucien Lane)


Carlo Carlo Re di Francia
Charles Charles Roi de France

Canzone léviane – Carlo Carlo Re di Francia - Charles Charles Roi de France – Marco Valdo M.I. – 2009
Cycle du Cahier ligné – 59


Carlo Carlo Re di Francia - Charles Charles Roi de France est la cinquante-neuvième chanson du Cycle du Cahier ligné, constitué d'éléments tirés du Quaderno a Cancelli de Carlo Levi.

Que penses-tu, mon ami Marco Valdo M.I., dit Lucien l'âne en s'étirant et en tordant un peu la colonne de son dos; ainsi il la redresse et se donne un air plus vaillant. Que penses-tu de cet étrange roi de France avec des puces sur la panse ? Qui est-ce celui-là, qui me fait penser à cette chanson de Fabrizio De André où Charles Martel s'en revient de Poitiers ?

En fait, Lucien mon ami, ta question est tout à fait pertinente et elle tombe vraiment bien, car elle me permet d'éclairer un peu ta lanterne sourde. Réglons, si tu le veux bien, directement cette histoire de Roi de France. Le Charles en question ici est en fait Carlo Levi lui-même et l'enfant sur la plage aussi. Il y a même de fortes chances qu'il s'agisse de la plage d'Alassio, en Ligurie. Cela dit, cette réminiscence enfantine ne fait que donner une des clés de l'affaire. Puisque, comme tu le sais, toutes les canzones du Cahier ligné sont faites avec des bribes du Quaderno a Cancelli du même Carlo Levi. Voilà donc pour l'origine, mais ce roi Charles est en quelque sorte n'importe quel roi Charles, Charles roi de France, ce qui exclut Charles Quint ou Charlemagne; ce Charles roi sert à taquiner, à moquer l'enfant Carlo. Bien sûr, il y a là une allusion à un épisode historique, dont la mémoire précise s'est perdue.

Oui, dit Lucien l'âne en papillonnant de ses yeux aux grands cils, mais que vient faire l'enfant souffre-douleur dans cette histoire de prisonnier-blessé-guerrier ?

Il y aurait beaucoup à dire à ce sujet, mais pour faire court, je dirais que ce retour onirique sur l'enfance, sur un moment de l'enfance assez pénible est directement lié aux conditions infantilisantes de la détention, à commencer par la manie absurde de vouloir punir ou frapper et par la solitude haïssable face au vide du temps qui passe ou face aux manœuvres hostiles des bandes, prémonition ou rappel des bandes ou des squadres (pourquoi ne pas dire ainsi en français, ça a le mérite d'être clair) qui frappèrent Carlo Levi et bien de ses amis; certains jusqu'à la mort.

Mais que dit d'autre cette canzone ? Si j'ai bien compris, elle parle aussi de la prison et d'une certaine manière de la Guerre de Cent mille Ans ou je me trompe ?, dit Lucien l'âne en levant son long museau.

Tu ne te trompes pas. Elle parle bien de tout cela. Regarde ce qu'elle dit : «  Une puissance diabolique, De matraques en triques, Corrompt le monde entier » et la situation du prisonnier et de biens des gens : "On vit de survie
Dans la cage aux loups.". Elle dénonce même certain danger, certaine évolution en cours... Ils (ceux des bandes à la manganelle et aux vêtements noirs) sont revenus sur les écrans, en costume, avec un perpétuel sourire carnassier et figé entre les nudités de demoiselles de plateau.

Je vois, dit Lucien l'âne en souriant de ses dents de pianola; à sa manière, c'est une chanson qui tisse un morceau du linceul de ce vieux monde désuet,rétrograde,malfaisant et cacochyme.

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I.et Lucien Lane
« Carlo Carlo Re di Francia
Con tre pulci sulla pancia »
« Charles Charles Roi de France
Avec trois puces sur la panse »
Petit point méconnaissable
Seul au milieu d'une lande déformée.
Les grilles se sont fermées,
Sur un monde de solitude haïssable.
Une puissance diabolique
De matraques en triques
Corrompt le monde entier
Et écrase l'univers enfermé.
Chaque coup affaiblit,
et prépare d'autres coups.
On vit de survie
Dans la cage aux loups.
Petit enfant, avec un œil fermé,
Nourri de longs pleurs,
Errant tout enchifrené
Rageant parmi les fleurs.
Seul, parmi des personnes étrangères.
Dans la maison d'un oncle distrait,
D'une tante sérieuse et sévère,
Exilé déjà et abandonné tout à fait.
Seul sur la plage désolée,
Le soleil éblouissant,
Brûlait la peau des épaules pelées,
Des masures des pêcheurs, arrivaient
Cris et grognements.
La meute hurlante des féroces enfants
En dialecte lapidait
Et dansait un tourniquet blessant :
« Carlo Carlo Re di Francia
Con tre pulci sulla pancia »
« Charles Charles Roi de France
Avec trois puces sur la panse »
Les fleuves d'orgueil et de désolation passaient
En mon cœur silencieux,
Puis, le cercle se défaisait
Vers d'autres amusements, vers d'autres lieux,
Sous les barques et les filets s'éloignait.
À nouveau seul sur le sable infini,
Rempli de nausée et de mépris :
« Carlo Carlo Re di Francia
Con tre pulci sulla pancia »
« Charles Charles Roi de France
Avec trois puces sur la panse »

inviata da Marco Valdo M.I. - 22/10/2009 - 19:24



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org