Angélique Ionatos & Nena Venetsanou / Αγγελική Ιονάτου και Νένα Βενετσάνου

Canzoni contro la guerra di Angélique Ionatos & Nena Venetsanou / Αγγελική Ιονάτου και Νένα Βενετσάνου

Aggelikí Ionátou (en grec : Αγγελική Ιονάτου), connue en France sous le nom Angélique Ionatos, est une chanteuse grecque, née à Athènes en 1954. En 1969, elle quitte son pays pour s'installer en Belgique, puis en France. De 1989 à 2000, elle a été Artiste associée au Théâtre de Sartrouville. Guitariste et compositrice, elle a mis en musique de nombreux poètes, grecs pour la plupart. C'est avant tout Odysséas Elýtis, prix Nobel de littérature 1979, qui l'a le plus inspirée : Marie des Brumes, Le Monogramme, Parole de juillet notamment. Guidée par un souci croissant du métissage culturel, Angélique Ionatos est une des voix - et des âmes - de la culture méditerranéenne. De l'avis unanime de la critique, sa voix grave et sensuelle est à elle seule un poème nomade qui creuse le sillon de l'amour et de la destinée, ses thèmes de prédilection.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ang%C3%A9lique_Ionatos
http://www.angeliqueionatos.com/

Anche Irene, detta Nena, Venetsanou, nata ad Atene nel 1955, è francese d’adozione. Laureata in storia dell’arte all’università di Besançon, ha studiato musica con la mezzo soprano Irma Kolassi, ancora un’altra grande artista greca trasferitasi in Francia.
Nena Venetsanou è oggi una delle più importanti interpreti della canzone greca, sia moderna che antica.

http://el.wikipedia.org/wiki/%CE%9D%CE%AD%CE%BD%CE%B1_%CE%92%CE%B5%CE%BD%CE%B5%CF%84%CF%83%CE%AC%CE%BD%CE%BF%CF%85