Marie Myriam

Canzoni contro la guerra di Marie Myriam

Marie Myriam est née le 8 mai 1957 au Zaïre, à Luluabourg, ville située dans la région des mines de diamants.
Ces années passées en terre africaine l'ont profondément marquée : elle en a gardé une attirance particulière pour les rythmes et les percussions.

Elle a débuté sa carrière de chanteuse par un coup d'éclat en 1977 :
le 7 mai, veille de son vingtième anniversaire, elle a gagné le grand prix Eurovision avec sa chanson la plus célèbre "l'oiseau et l'enfant".
Résultat : plus de 5 millions de 45 tours et succès international, puisque de nombreux disques d'or venant de différents pays d'Europe vont concrétiser cette victoire.

Son succès n'est pas seulement populaire. La presse consacre Marie Myriam "plus belle voix de France" pour l'année 1978 et le grand jury de la SACEM la nomme "meilleure interprète féminine 78". Elle donne de
nombreux concerts et tournées dans toute la France, mais aussi en Europe, au Japon, en Corée du sud, au Canada ...

Le tournant brésilien
Après un succès aussi rapide, Marie Myriam est très attendue pour son deuxième album. Elle décide d'opérer un changement radical en effectuant un retour à ses racines : la langue portugaise. Elle adapte un titre brésilien d'Erasmo Carlos "cachaca mecanica" sous le titre "un homme libre". D'un voyage en Amérique du Sud, elle revient bouleversée par la vision d'enfants abandonnés et livrés à eux-même. Elle travaille alors avec son auteur sur une nouveau titre "los olvidados" inspiré du film de Luis Bunuel.

Début 1983, son nouveau 45 tours "sentimentale" se place parmi les meilleures ventes en France et au Canada. Forte de ce succès, en 1985, elle sort "nostalgia" reprise du fabuleux standard de jazz des années 1940 : "stormy weather". L'album qui suit "calin caline" comporte un titre signé par le Brésilien Gilberto Gil : "toda menina baiana"

En mai 1987, Marie Myriam fête ses trente ans et ses dix ans de carrière par la sortie d'un nouvel album "Tout est pardonné". Il se classe pendant 20 semaines au top 50 et devient disque d'argent. A partir de cette date, Marie Myriam décide de se consacrer davantage à sa vie privée. Elle sort cependant en 1993 le titre "p'tit homme" : une chanson aux couleurs gospel qu'elle dédie à son fils. Polygram produit en 1995 sa première compilation : "Charme", puis en 1996 sa deuxième : "Atout".

En mai 2002, BMG demande à Marie Myriam une version actualisée de "l'oiseau et l'enfant". La réalisation et l'arrangement en sont confiés à André Manoukian.

Pour les 50 ans du concours de l'Eurovision, elle préface un livre sorti en mars 2005 qui retrace les grands moments de ce rendez-vous incontournable de la chanson européenne.

http://www.linternaute.com/sortir/musique/chanteurs/marie-myriam/marie-myriam.shtml