Tita Nzebi

Canzoni contro la guerra di Tita Nzebi

La chanteuse Tita Nzebi naît le 24 novembre 1974 à M'Bigou, au Gabon.

A vingt ans passés, au milieu des années 1990, elle prend "conscience de la beauté des musiques traditionnelles noires" et débute son apprentissage. 'Metiani', son premier album produit par le label Bibaka, paraît le 12 septembre 2011 et porte en filigrane les marques de ce parcours.

C’est à Paris, où elle arrive en 1998 pour y poursuivre ses études universitaires que débute son aventure musicale solo dans les bars et les clubs de la capitale. Sa stupéfiante présence sur scène avec un public qui, souvent sollicité et encouragé par la chanteuse reprend certains refrains avec enthousiasme, marque les esprits. Elle parvient, en chantant en nzebi, une des nombreuses langues du Gabon à entrer en communion avec son public. Au fil du temps, elle se produit dans des salles parisiennes plus importantes, la Boule Noire, le Sentier des Halles, mais aussi en province, en Suisse.

Le 21 janvier 2017, elle participe au spectacle 'Une Aurore se Lève' en faveur de la démocratie au Gabon, au Café de la Danse, à Paris, aux côtés de François Ngwa, Jearian, Chyc Polhit, Jann Halexander. Une initiative historique selon certains observateurs qui assistent au succès du concert, relayé par de nombreux médias, dont Télérama : c'est la première fois que différents artistes d'origine gabonaise sont ainsi rassemblés. A partir de là, l’artiste enchaîne les concerts : Paris, Valenciennes, Nantes, Saint-Nazaire, Fougères, Belle-Ile en Mer, Vichy, avant de partir en tournée en Inde.

C'est en Inde qu'elle prépare un nouvel album intitulé 'From Kolkata' qui sort en 2019, qu'elle défend à Calcutta avant de le chanter su la scène du Café de la Danse qu'elle retrouve pour la troisième fois.