Fred Alpi

Canzoni contro la guerra di Fred Alpi

Da:http://www.fredalpi.com/

Né en Suède - près d’un lac, au milieu des forêts -
il a successivement habité Amiens, Bruxelles et Berlin,
avant de venir s’installer à Paris.
Musicalement et philosophiquement issu des scènes
alternatives européennes, que ce soient celles du
punk-rock français ou de la scène industrielle berlinoise,
il a sillonné pendant plusieurs années les scènes d’Europe.
Ayant envie de vivre à Paris, il a pendant cinq ans chanté des
classiques de la chanson française dans le métro.

Son premier album solo, «Ici et Maintenant», est sorti en
2000. Suivront «Les chiens mangent les chiens», en 2003,
puis «Se reposer ou être libre», en 2007. Ces albums ont
permis à Fred ALPI de faire des tournées de concerts en
France, en Suisse, en Belgique, en Allemagne, en Suède,
au Canada et aux États-Unis.

Son quatrième album, «J’y croyais pas» sort en 2011,
est enregistré comme le précédent en duo avec Gilles
FEGEANT, talentueux guitariste de blues qui enrichit les
chansons de Fred d’atmosphères et d’intensités
jusque-là inconnues dans un album de chansons en
français.
Amoureux de la liberté, des mots et des sens,
Fred ALPI propose effectivement de véritables chansons
«à texte», écrites et chantées en français le plus souvent,
soutenues par deux guitares qui mêlent rock, blues et folk,
acoustique ou électrique. L’énergie qui porte l’ensemble
est avant tout celle d’une démarche alternative, et surtout
celle de la scène, son domaine de prédilection.

Polyglotte internationaliste, activiste anarchiste,
professeur de Kung Fu et de Qi Gong, Fred ALPI
exprime en paroles, en actes et en musiques des
convictions libertaires éclairées par une poésie directe,
subtile et acérée. Très souvent autobiographiques, ses
chansons sont à la fois sensibles et enragées. On y trouve
aussi de l’humour grinçant et de l’érotisme, et même
quelques références philosophiques...

Fred ALPI, un chanteur dont les pensées se traduisent
en actes autant qu’en chansons...
Curieux de nature, Fred ALPI est également impliqué
dans d’autres projets, comme chanteur et guitariste de
The Angry Cats, un trio de rockabilly qui sort son premier
maxi 4 titres en novembre 2012 (voir www.theangrycats.com),
la participation aux fanzines Barricata, puis À Bloc !, mais
également la traduction pour les éditions Libertalia de
deux ouvrages de l’historien nord-américain Marcus Rediker,
«Pirates de tous les pays» et «Les forçats de la mer», consacrés
à l’histoire des pirates et des marins, autres citoyens du monde.